FONDATEUR DE JSBG.ME

Après avoir travaillé dans des domaines aussi variés que l'industrie du disque ou l'hôtellerie, Jorge S. B Guerreiro a lancé en juin 2010 le blog JSBG.me (JSBG, comme ses initiales). Depuis, toute une équipe de chroniqueuses a rejoint le projet. Devenu petit à petit un véritable webzine, JSBG.me se décline désormais également, en plus du français, en anglais et brésilien et couvre un choix éclectique de sujets: de la mode à la musique, en passant par les voyages, le design, l’horlogerie ou le cinéma.

www.JSBG.me

www.facebook.com/www.JSBG.me

Parlez-vous le milliard?

 

Au lendemain du référendum grec, alors que toute l'Europe est à la recherche d'un second souffle (parce que l'oxi gêne, sans doute...), pourquoi ne pas revenir aux fondamentaux, histoire de bien comprendre de quoi il s'agit? Et par fondamentaux, j'entends la base même du problème: comprendre les chiffres.

Il y a quelques jours, la presse mondiale s'est fait l’écho de l’initiative d’un jeune anglais s'étant mis en tête d'aider la Grèce en tentant de réunir la somme de € 1,6 milliard, ce qui correspond à l’actuelle échéance impayée de la dette du pays (sur un total de quelques € 300 milliards). Huit jours après le début de cette récolte de fonds sur le site de crowdfunding Indiegogo (par ici si le coeur vous en dit), plus de 100’000 personnes y sont allées de leur petite contribution. À l'heure où je vous écris, le compteur affiche € 1’897’356. Alors que le score atteint semble déjà respectable, un petit encadré souligne qu’il ne représente encore que le… 0% de l’objectif final! Mais!? Calculatrice en mains (ou plutôt smartphone, pour être honnête), on se rend vite compte que le pourcentage non arrondi ne s’élève qu'à 0.11%. 

En fait, jusqu’à des temps très récents, on parlait de richesses en termes de millions, unité de mesure largement répandue lorsque l'on évoquait les riches et les puissants ou simplement l’économie. Depuis, et largement sous l’impulsion des sommes folles générées par les géants de la tech-economie, le milliard s’est imposé en nouvelle référence. Le milliard est le nouveau million. Problème: alors qu’un million est facilement compréhensible en termes de taille, ne serait-ce qu’en opérant par comparaison des prix fréquemment utilisés dans l’immobilier, la dimension du milliard reste du domaine de l’abstrait, tant il semble inestimable, dans tous les sens du terme.

Histoire de se faire une idée de la chose, il suffit de penser à l’exemple suivant: combien de temps vous faudrait-il pour compter jusqu’à un milliard? Allez-y, essayez: un, deux, trois, quatre… imaginez que vous comptiez un chiffre par seconde pour simplifier le calcul: et bien il vous en coûterait 32 ans de vie! Et encore, en ne dormant pas et en ne tenant pas compte tu fait qu'il soit impossible de prononcer des chiffres tels que 982’482’653 en l’espace d’une seule seconde. 

Et tout cela traduit en Euros me direz-vous? L’épaisseur d’une pièce de € 1 s’élevant à 2,125 millimètres, une pile de € 1 milliard atteindrait donc 2’125 kilomètres, soit, à peu de choses près, la distance Genève - Athènes. 

De quoi rendre les sommes en jeu plus palpables, et du coup donner vraiment le tournis, non?

- Jorge S. B. Guerreiro

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."