Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

PARIS/Miró et Michael Jackson seront au Grand Palais cet automne

Crédits: RTS

Le Grand Palais ne va pas encore fermer pour une restauration dont le coût semble d'autant plus démentiel que la nef a déjà été remise à neuf pour une cascade de millions. Il en faudra en effet 466 (oui, un demi milliard!) pour remettre à flot cet immense paquebot construit pour l'exposition universelle de 1900. Le lieu peut donc proposer la programmation de la saison 2018-2019. Elle comprend des exposition hors les murs au Luxembourg ou à Port-Royal-des-Champs. Un lieu historique, certes, mais pour le moins difficilement accessible dans ce qui est devenu la grande banlieue. Sans voiture individuelle et sans GPS pas de salut, même si c'est ce dernier qui préoccupait tant les Jansénistes! 

Au Grand Palais, «Eblouissante Venise» ouvrira les feux le 26 septembre pour se terminer le 21 janvier 2019. Ce sera à nouveau l'exposition globale sur la Sérénissime de XVIIIe siècle, qui a connu les derniers instants de la République. En parallèle viendra «Miró» du 3 octobre au 4 février. La grande rétrospective couvrant l'ensemble de la carrière du Catalan. Le troisième espace se voudra plus contemporain. Il offrira sera «Michael Jackson, on the Wall» du 23 novembre au 1er avril. Il s'agira là d'une manifestation en tournée européenne. Elle viendra de Londres pour aller ensuite à Bonn et en Finlande. Parmi les événements accueillis parla Nef cet automne, j'ai noté la «Biennale des antiquaire» du 8 au 16 septembre, la «FIAC» du 18 au 21 octobre et «Paris-Photo» du 8 au 11 novembre.

"Rouge" et "La Lune" 

Pendant ce temps, le Musée du Luxembourg abritera «Mucha» du 12 septembre au 27 janvier. Je doute que les grands décors du Tchèque puissent entrer dans cette bonbonnière. Port-Royal se penchera, lui, sur «Sébastien Bourdon» du 20 septembre au 16 décembre. Un peintre pourtant protestant du Grand Siècle, même l'homme de Montpellier acceptait volontiers les commandes religieuses. 

Pour la suite, il subsiste encore des flous. On sait cependant que «Rouge», qui racontera le rapports pour le moins difficiles entre le communisme et les beaux-arts, se déroulera du 20 mars 2019 au 1er juillet. «Lune», destiné à rappeler le 50 ans des premiers pas de l'homme sur notre satellite, aura lieu du 3 avril au 22 juillet. Le Luxembourg se penchera sur «Les décors Nabi» du 13 mars au 30 juin. Là aussi, c'est bien petit pour des décors, à moins que ce ne soient ceux des chambres d'enfant.

Photo (RTS): Michael Jackson qui se retrouvera à Paris après Londres et avant Bonn.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."