Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

PARIS/Le Grand Palais s'offrira un lifting à 393 millions d'euros

Crédits: DR/Guide du 8e arrondissement

Le Grand Palais va s'offrir un lifting. Vous me direz que ce n'est pas le premier, vu que ce bâtiment construit pour l'exposition universelle de Paris 1900 avait déjà fermé une fois en 1992. Il s'agissait d'en restaurer alors la nef, avec sa voûte de verre. Le lieu n'avait rouvert qu'en 2005, la travaux n'ayant réellement commencé qu'en 2002. 

Reste à présent à redonner du lustres aux galeries, créées en 1964 pour les expositions culturelles de prestige par l'architecte Reynold Arnould, à la demande d'André Malraux, alors ministre de la Culture. Elles sont un peu fatiguées. Le chantier, qui ne commencerait qu'en 2019 (au plus tôt), semble d'un prix phénoménal. On parle de 393 millions d'euros, dont 116 venus du ministère de la Culture et 150 d'autofinancement, via un emprunt. Personne n'évoque la source du tiers restant. Ou plutôt si, mais dans le vague. Il s'agirait d'une «dotation exceptionnelle», accordée par la présidence de la République. On entend d'ici le tintouin que la chose fera.

Deux ans de travaux 

Les travaux devraient durer deux ans. Jean-Paul Cluzel, à la tête de la Réunion des Musées nationaux, gestionnaire du Grand Palais, s'en lave un peu les mains. Son mandat expire le 31 janvier 2016. L'homme a 69 ans. Il a quand même dit que les travaux donneront au lieu davantage de surface d'exposition. Vous me direz que cela fait cher le mètre carré. La suite appartiendra à son ou à sa successeur(e). Différents noms ont été chuchotés. Fleur Pellerin recevait du monde en décembre 2015, selon «Le Figaro». Les mauvaises langues assurent qu'elle serait aussi candidate à ce poste, moins risqué il est vrai que celui de ministre de la Culture. 

Rappelons pour terminer que le Grand Palais a été construit en trois ans, de 1897 à 1899, sous la direction de Charles Girault. Ce monsieur avait aussi, de l'autre côté de la rue, le chantier du Petit Palais. Girault avait dû amalgamer les projets de trois architectes au sien propre, d'où certaines incohérences stylistiques. Le Petit Palais, admirablement restauré il y a quelques années, se révèle infiniment plus réussi.

Photo: Le célèbre quadrige en cuivre qui couronne l'entrée aux galeries. Dû à Georges Récipon, il représente "L'harmonie triomphant de la discorde".

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."