Antoine Verdon

ENTREPRENEUR ET INVESTISSEUR, ZURICH

Antoine Verdon crée sa première société, Sandbox SA, après des études de droit à Fribourg et à Saint-Gall, puis dirige un fonds d'investissement basé à Zurich, actif dans les fintechs. Il conseille actuellement plusieurs banques en matière de digitalisation et lance un nouveau projet à l'intersection de la technologie et du secteur juridique. En 2010, il est nommé par le magazine L'Hebdo parmi les « 100 personnalités qui font la Suisse romande ».

Paolo Coelho, un plagiaire de renom

Quand Dave et Mike Radparvar ont décidé de lancer leur entreprise, ils ont fait un pacte pour démissioner de leur travail le même jour afin de pouvoir se consacrer à leur projet. Grâce à l'aide de Fabian Pfortmüller, un entrepreneur suisse basé à New York, ils créent Holstee en 2009, une plate-forme d'eco-fashion présentant une gamme de produits entièrement faits à partir de matières recyclées (PET et sacs en plastique). Les produits sont fabriqués en Inde - permettant à des personnes défavorisées d'acquérir un revenu - et Holstee reverse 10% de ses revenus à Kiva, une organisation de micro-crédit.

C'est pour formaliser leurs idéaux qu'ils écrivent le "Holstee manifesto" (voir image). Ils en font un poster qu'ils placent sur leur site, avant de l'oublier pour quelques temps. A leur grande surprise, le poster devient l'article le plus vendu sur leur shop. Depuis, il a été traduit en 12 langues et vu plus de 50 millions de fois.

Scott Rick, professeur de marketing à l'Université du Michigan, a comparé ce manifesto au slogan “Just Do It” popularisé par Nike. A la différence, selon Rick, que Holstee précise ce qu'est le "it".

Ce phénomène n'a pas échappé à Paolo Coelho, qui en a fait le fond d'écran de son compte Twitter, suivi par plus de 6 millions de personnes. Avant de le publier, il a toutefois modifié le texte, remplaçant la référence à Holstee par sa propre signature, apposée en grosses lettre rouges au bas du document.

Les internautes se sont vite rendus compte de l'usurpation, créant une vague d'indignation sur les médias sociaux. Dave, Mike et Fabian, eux, ont pris ce plagiat avec humour en annonçant qu'ils s'apprêtent à publier un livre nommé "L'Alchimiste".

Bon joueur, Paolo Coelho a corrigé son erreur et invité les trois co-fondateurs à faire connaissance autour d'une fondue à Genève. On peut parier que ces derniers ne se sont pas plaints de la publicité gratuite.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."