Marmierpascal

DIRECTEUR DE SWISSNEX CHINA

Après avoir passé plus de 10 ans à Boston, Pascal Marmier a récemment rejoint un autre réseau swissnex, celui de Chine basé à Shanghai. Passionné de science et d'innovation, il travaille avec son équipe à promouvoir l’excellence de la Suisse dans ces domaines, renforcer les liens académiques en Chine et créer une communauté d’innovateurs et d’entrepreneurs. Gradué de l’Université de Lausanne, Pascal a aussi suivi une formation postgrade à Boston University et obtenu un MBA de MIT. En plus de chercher les meilleurs talents en science et technologie, il essaie aussi de trouver les meilleurs endroits pour courir dans une ville à forte densité de population.

Où démarrer sa startup en Chine? Les pour et contre de Hong Kong

Qui peut aspirer à devenir le centre tech de la Chine? C’est un “infographique” qui a relancé le débat pendant l’été en vantant les mérites de Hong Kong. La ville de 7 millions d’habitants est plus connue pour être une plate-forme de commerce et de finance que pour ses atouts dans le high tech. Quelles sont donc les raisons qui pourraient en faire l’incontournable centre innovant?

1. Création de savoir: La ville rassemble plusieurs parmi les meilleures universités d’Asie, notamment dans les domaines science et technologie (p.ex. HKUST Hong Kong University of Science and Technology qui a un programme innovant dans les formations d’ingénieur).

2. Rôle du gouvernement: Nombreuses initiatives de soutien à la R&D, aux projets innovants, et à la science en général.

3. IPOs: La bourse de Hong Kong est la deuxième plus grande d’Asie et semble attirer de plus en plus de sociétés tech.

4. Hébergement: Pour les entrepreneurs, le choix de bureaux est très vaste. Du parc scientifique ultra moderne aux bureaux en “co-working”, chacun peut trouver ce qui lui convient.

5. Start me Up HK: Un prix ouvert aux entrepreneurs du monde entier pour venir présenter leur startup et décrocher du financement, du coaching et un bureau gratuit pour 1 an.

Parmi les inconvénients, on mentionnera par exemple le haut coût de la vie et des salaires ainsi que la taille restreinte du marché. Ce qui amène beaucoup de monde à penser que la vraie capitale tech - pas seulement en Chine mais plus largement en Asie - sera Pékin dont la communauté tech est en plein boom. Comme le mentionne cet article du MIT Tech Review,  les entrepreneurs chinois apprennent très rapidement à servir les besoins des 600 millions d’internautes du pays et les taux de croissance de leurs startups sont impressionnants. Pas sûr donc que la stratégie de “plateforme de lancement” de Hong Kong puisse rivaliser avec l’échelle de ce qui s’invente à Pékin!

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."