Grivatolivier

JOURNALISTE

Olivier Grivat est journaliste indépendant après avoir été rédacteur en chef adjoint de 24 Heures et travaillé 30 ans chez Edipresse. Licencié en droit, il s’est spécialisé dans les reportages et les sujets économiques (transports, énergie, tourisme et hôtellerie). Il a écrit plusieurs ouvrages, notamment sur la jeunesse suisse du roi de Thaïlande et la marine suisse de haute mer.

La course à l’espace

Pour capter vos séries télévisées ou vos films avec la meilleure définition, le match entre internet par fibre optique et par satellite est lancé. Les interminables tranchées dans le sol contre l’arrosage venu de l’espace, qu’est-ce qui est le plus rationnel? Au lieu de multiplier les chantiers urbains, pourquoi ne pas recourir aux satellites?

A Genève, où Swisscom a couvert l’ensemble des zones prévues, le projet des SIG bat de l’aile; il se trouve «valorisé» à zéro franc au budget des Services industriels. A Fribourg, Swisscom a rompu le contrat signé en 2012 avec le Groupe E, Gruyère Energie et le canton en vue de connecter villes et villages à la fibre optique, à une vitesse des milliers de fois supérieure au fil de cuivre. Seuls 47 000 logements sont raccordés sur 150 000 pour 27 millions investis.

Les partisans du satellite font valoir qu’il en coûte 400 à 20 000 fr. par foyer pour acheminer internet via la fibre optique – suivant la densité de la population  – contre 500 à 800 fr. annuels en passant par l’espace, à 36 000 km de la Terre. Aux USA, où le satellite est entré dans les mœurs, l’abonnement coûte 60 dollars par mois, il devrait en aller de même en Europe. Et surtout, le satellite devrait arroser des zone inaccessibles, y compris les cabines d’avion, les cargos, les trains et les voitures du futur. Dorénavant, internet sera accessible tout le temps et partout, mais le temps presse et le client n’attend pas. En Suisse, où la population est concentrée sur un territoire exigu, l’avenir est sans doute dans un «mix» de cuivre, fibre optique, téléphonie mobile et satellite.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."