Grivatolivier

JOURNALISTE

Olivier Grivat est journaliste indépendant après avoir été rédacteur en chef adjoint de 24 Heures et travaillé 30 ans chez Edipresse. Licencié en droit, il s’est spécialisé dans les reportages et les sujets économiques (transports, énergie, tourisme et hôtellerie). Il a écrit plusieurs ouvrages, notamment sur la jeunesse suisse du roi de Thaïlande et la marine suisse de haute mer.

Et maintenant les Gilets verts!

Et maintenant les Gilets verts!

Manifestations  Les Gilets jaunes vireraient-ils au vert écolo? Un lundi matin, à l’heure du bureau, une centaine de jeunes activistes du mouvement Extinction Rebellion bloque l’une des principales artères de Lausanne, le pont Chauderon. Au programme: un petit-déjeuner assis sur la chaussée, une «action festive, non violente et disruptive» pour reprendre les termes des activistes.

Impuissante face au nombre, la police lausannoise attend que passe l’orage: «Le but est de bloquer le trafic pour bloquer l’économie et obliger l’Etat à enfin agir pour le climat», lance le porte-parole du mouvement protestataire né en Grande-Bretagne. Bouchon assuré avec son nuage de pollution (et de particules fines), rendez-vous manqués et retards au travail pour les automobilistes bloqués, les Gilets verts jubilent. Ils ont réussi leur coup, promettant de remettre le couvert «jusqu’à ce qu’on nous écoute!».

Mais qu’attendent ces nouveaux «Gilets verts» des autorités? Interdire le trafic aérien? Proscrire les carburants fossiles et les remplacer par quoi? Forcer les citadins à rouler à vélo? Le problème de la pollution est suffisamment complexe pour n’avancer qu’à pas comptés et en concertation internationale. Il ne se résoudra ni par des «ukases» ou des blocages qui agacent la population ni par des mesures inapplicables.

Jaunes ou verts, les Gilets soulignent de réels problèmes, mais ne proposent rien de réaliste. Juste des sculptures de nuages… 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."