Nivez C Photoa

JOURNALISTE

Journaliste en France depuis 1990, d’abord comme reporter et journaliste dans le secteur de la musique, puis dans les nouvelles technologies, internet et l’entrepreneuriat. Après 20 ans en France, j’ai migré en Suisse et à Genève ou je vis et travaille désormais sur ma nouvelle passion: l’alimentation et la santé.

J’ai fait l’essentiel de mon parcours dans l’audiovisuel français (France Inter, France Info, Europe1, ou encore Canal+). Désormais journaliste freelance en Suisse, j’ai signé une série d’articles pour le quotidien suisse-romand Le Temps et travaille désormais pour BILAN où je tiens la rubrique mensuelle « Santé & Nutrition ».

Vous pouvez aussi me retrouver sur mes blogs : www.suisse-entrepreneurs.com, galerie de portraits des entrepreneurs que je côtoie en Suisse, et sur LE BONJUS mon nouveau blog consacré aux jus et à l’alimentation.

Nutrition : la stratégie gagnante pour les fêtes

Votre corps n’est pas le mien et nous avons tous une tolérance unique aux aliments. Mais face au calendrier de fin d’année, nous avons un point commun : nous mangerons tous probablement trop !… Voici comment réduire les risques de lourdeurs et d’overdose de nourriture pendant les fêtes…

1. N’arrivez pas affamé(e) en début de soirée le ventre vide. Prenez une collation 1h ou 2 avant le début des festivités… Un morceau de fromage ou un fruit (pomme, banane) feront l’affaire et vous éviteront de vous précipiter sur les snacks salés et autres petits-fours.

2. Prenez votre temps, mangez lentement, mastiquez… Les repas de fin d’année sont souvent longs et chargés. C’est un marathon, pas un sprint. Quand on prend le temps de manger calmement et lentement, on mange de plus petites quantités et notre estomac a le temps d’envoyer les bons signaux au cerveau : Stop ! Ou j’ai encore faim…

3. Mangez en Pleine Conscience : c'est différent du point précédent... Ici il ne s'agit pas tant de lenteur mais de conscience : au moment d’ouvrir la bouche, pensez à ce que vous faites. Ne riez pas, c’est compliqué. Quand on fait la fête, les gestes deviennent automatiques, l’esprit vagabonde entre la conversation avec son voisin, la musique ou le sms qu’on reçoit. En Pleine Conscience, on est rassasiés plus vite et surtout on se sent très nourris. Inutile d’en rajouter.

4. On mange davantage quand on est en groupe ! Manger en groupe augmente le volume de nourriture ingéré de 33% d’après une très sérieuse étude de l’université de l’Illinois aux Etats-Unis,citée par la coach en nutrition Ellen Kocher, qui ajoute un autre conseil judicieux : éloignez-vous du buffet, plus on voit la nourriture devant nous, plus on est tentés de se resservir sans même avoir faim.

5. Moins d’air dans votre estomac : oubliez les eaux pétillantes, les chewing-gums et les pailles dans les cocktails qui nous font avaler de l’air et favorisent les gaz.

Après cela, vous devriez être rassasiés et rester légers même pendant les repas ! Je vous souhaite un Joyeux Noël et de belles fêtes de fin d'année...

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."