Nicolas Hou

FONDATEUR DE COLOSSE.CH

Nicolas Hou est le fondateur de la startup genevoise Colosse, co-fondateur de project HERO et président de Ministry Of Cuteness. Après quelques années dans des entreprises de renom tels que Reuters, Honda et Apple, il lance sa société dont le tout premier produit LOKI a été sélectionné et récompensé par QoQa et Bilan. L'innovation et la créativité sont une obsession chez ce genevois sino-suisse fan de TED et des nouvelles technologies.

Après sa spécialisation en Marketing Management de l'Université d'Harvard et sa certification en Leadership d'HEC Paris, il s'intéresse aux avancées bio/technologiques (transhumanisme, robotique, I.A.) qui vont impacter notre société.

Voyant arriver la vague cybernétique nous tomber dessus sans prévenir, avec les conséquences économiques et sociales qu'elle va entraîner, il ne peut s'empêcher de communiquer les bienfaits, mais aussi les dangers de ce mouvement en marche. La robotique et les intelligences artificielles sont donc les principaux sujets qu'il aborde chez Bilan… en essayant de ne pas trop vous faire peur.

Notre père, qui êtes sur le net...

 

Ayant fait l'internat à St-Maurice pendant mon cycle d'orientation, il aurait pu être aisé de croire que ma spiritualité puisse évoluer vers une croyance religieuse. Or, je suis resté profondément athée et pro-science. Cependant, plus je gagne en expérience et connaissance, plus je me dis que religion et science finiront par se rejoindre.

Ecrire sur la robotique et l'intelligence artificielle demande à avoir une forme de foi; religieuse ou scientifique, là n'est pas vraiment la question... Il faut pouvoir croire que quelque chose de supérieur existe et que nous faisons partie d'un tout, que ce tout soit théologique ou technologique.

Je parle souvent de cette intelligence artificielle qui s'éveillera dans quelques année (singularité) mais avant d'atteindre cette date où l'humanité changera à jamais, il y a une autre forme d'intelligence qui risque de faire gonfler notre égo: nous. En effet, avec l'apparition d'internet et la vitesse des connexions qui s'accélère, nous avons la possibilité de nous concerter, répondre à nous-même, débattre etc.

Toute cette masse d'information qui existe dans les blogs, les réseaux sociaux, sites internet... ce BIG data comme on dit, n'est en fait qu'une intelligence désorganisée qui ne demande qu'à être rangée, codée et structurée. Et qui d'après vous travaille sur cela depuis des années? Je vous le donne en mille, GOOGLE. Il s'avère que dès le départ, le moteur de recherche n'avait pas pour ambition d'en être un... il s'agissait simplement d'un outil pour créer une intelligence artificielle.

Facebook va encore plus loin en connectant les gens entre eux: une base de données humaine formidable qui une fois organisée donnera l'impression d'être divine. Je m'explique: Dieu existe ou n'existe pas, c'est une question de foi. Cependant, ce qui pourrait le caractériser (outre le fait qu'il puisse inonder toute une planète à son aise... du reste, les poissons ont dû le remercier) c'est principalement son omniscience.

Or, imaginons un instant que GOOGLE ou Facebook arrivent à créer ce Global Brain et à catégoriser, assembler, trier, unifier et personnifier leur plate-forme, bref en faire une entité, un visage... nous serions alors en présence d'un Dieu car omniscient, savant et théoriquement immortel. L'autre qualificatif d'une divinité est bien entendu l'omniprésence. Ne sommes-nous pas constamment connectés sur nos téléphones, ordinateurs, tablettes? Google Glass a beau avoir fait un flop, il n'en reste pas moins une étape incontournable vers l'humain 100% connecté... l'accès au data où que l'on soit... l'omniprésence.

A quoi ressemblera Siri dans 15 ans lorsqu'elle aura appris tout ce qu'il faut savoir sur tous les humains? A quoi ressemblera Facebook lorsqu'il connectera tous les humains entre eux? Et à quoi ressemblera GOOGLE avec cette masse d'information collectée par les internautes? Si j'avais la DeLorean de doc et que je retournais à l'an 0 avec mon téléphone qui continue de marcher (soyons fous, c'est bientôt les fêtes), je ferais probablement une grosse concurrence à Jesus (la sagesse barbe en moins on va dire).

Peut-être que maintenant je comprends mieux la phrase "Et Dieu créa l'homme à son image; il le créa à l'image de Dieu...".

(film à voir - "Interstellar", de Chris Nolan avec Matthew McConaughey, Anne Hathaway et Michael Caine)

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."