Nicolas Hou

FONDATEUR DE COLOSSE.CH

Nicolas Hou est le fondateur de la startup genevoise Colosse, co-fondateur de project HERO et président de Ministry Of Cuteness. Après quelques années dans des entreprises de renom tels que Reuters, Honda et Apple, il lance sa société dont le tout premier produit LOKI a été sélectionné et récompensé par QoQa et Bilan. L'innovation et la créativité sont une obsession chez ce genevois sino-suisse fan de TED et des nouvelles technologies.

Après sa spécialisation en Marketing Management de l'Université d'Harvard et sa certification en Leadership d'HEC Paris, il s'intéresse aux avancées bio/technologiques (transhumanisme, robotique, I.A.) qui vont impacter notre société.

Voyant arriver la vague cybernétique nous tomber dessus sans prévenir, avec les conséquences économiques et sociales qu'elle va entraîner, il ne peut s'empêcher de communiquer les bienfaits, mais aussi les dangers de ce mouvement en marche. La robotique et les intelligences artificielles sont donc les principaux sujets qu'il aborde chez Bilan… en essayant de ne pas trop vous faire peur.

COMETS : Alex Le Serrurier ★ Serrurier

  • Crédits: Alex Le Serrurier
  • Crédits: Alex Le Serrurier

Aujourd’hui je reçois un invité étonnant dans cette série d’interview COMETS, à savoir un serrurier pas comme les autres: Alex Le Serrurier.

De son vrai nom Alejandro, ce passionné de crochetage à un parcours plutôt incroyable, voyez vous-même: Scientifique au Collège Voltaire, CFC en menuiserie à l’Ecole des Arts et Métiers, Acupuncteur à l’Institut Shen Zhen (et naturopath à l’ECN), fabriquant de cottes de mailles et flèches médiévales, et enfin, serrurier! J’ai voulu avoir son opinion sur cette société qui se transforme car derrière cet artiste-technicien se cache (à moitié) un humain chaleureux qui n’hésite pas à aider son prochain, trait de plus en plus rare de nos jours. En quoi Alex Le Serrurier se différencie techniquement de ses compères? Il s’est spécialisé dans « l’Ouverture » à savoir qu’il est l’un des très rares dépanneurs à pratiquer l’ouverture fine (vous êtes enfermé dehors? Au lieu de défoncer votre porte, il va vous l’ouvrir sans dégât si possible). En 2017, sous la SARL Figaro Services (hommage au Factotum de Beaumarchais), il créé « Alex Le Serrurier ».

 

01. NH - Salut Alex, peux-tu te décrire à nos lecteurs en 10 mots-clefs?
ALX - Amical, corporatiste, serviable, tenace, magnanime, humaniste, bienveillant, curieux, spontané et décalé.

02. NH - Quel est ton métier?
ALX - Serrurier dépanneur spécialisé dans les ouvertures. C'est un métier de grande utilité publique, une sorte de passe-partout puisque je navigue parmi toutes les couches sociales et tous les secteurs. Je suis un témoin privilégié de la vie quotidienne des genevois; des plus fortunés comme des plus miséreux.

03. NH- Es-tu "technologique"? Si oui, comment est-ce que tu utilises cette technologie dans ton activité?
ALX - J'ai besoin d'acquérir une compétence par la connaissance et la pratique. Donc, je suis technologique lorsque je dois fabriquer un outil spécifique afin d'ouvrir une serrure particulière. Une mise à jour est nécessaire dans ce métier pour suivre l'évolution des techniques et des matériaux.

04. NH - Penses-tu qu’un robot pourra faire ce que tu fais plus rapidement et plus efficacement dans quelques années?
ALX - Même si un robot peut faire plus d'heures que moi et communiquer en plusieurs langues, il ne sera pas à la hauteur. Mon métier a des tâches multiples et demande principalement des qualités humaines comme l'adaptation, l'empathie et même la compassion.

05. NH - Nos portes et serrures se sont améliorées avec le temps mais le principe reste le même sans grande évolution. Penses-tu que cela va encore rester le cas longtemps?
ALX - Oui, nous utilisons principalement un système datant du XIXème siècle développé par Linus Yale. Ce système existait déjà sous l'antiquité égyptienne! Actuellement, il y a des mécanismes plus complexes: électroniques, mécatroniques permettant à l'instant et à distance de limiter les accès. Mais concernant les pannes, la mécanique est plus fiable que l'électronique.

06. NH - Bientôt les robots vont pouvoir faire tout ce qu’un homme peut faire mais en mieux. Est-ce que nous verrons des robots serruriers?
ALX - Il existe des outils automatisés pour ouvrir sans effraction certaines serrures de coffre-fort. En motorisant une tâche répétitive, on pourrait paramétrer une unité robotique afin de crocheter les serrures, ce serait redoutable, mais hélas pas multitâches.

07. NH - Les cambriolages sont l’une des raisons pour lesquelles tu interviens le plus souvent. Est-ce qu’une société 100% sécurisée grâce aux drones, surveillances intelligentes, robots domestiques etc. va te mettre au chômage?
ALX - La maladie ou un accident me mettront au chômage avant l'intelligence artificielle, car celle-ci ne résout pas les disparités sociales qui poussent à la convoitise des biens d'autrui.

08. NH - Etant dans un business du service, penses-tu que l’humain va disparaître lorsque l’on voit les caisses automatiques, les voitures qui se conduisent seules etc?
ALX - Non, y a un ratio de centaines de chauffeurs ou de caissiers pour un seul serrurier. Mon savoir-faire est spécialisé.

09. NH - Intervenir chez quelqu’un demande d’être physiquement présent. Si je pouvais te cloner à l’identique et en faire un androïde, est-ce que tu l’enverrais chez un client?
ALX - Le terme de robot voulant dire "esclave ou corvée "Je l'enverrai uniquement chez les 0,5% de clients grognons!

10. NH - On te propose un Revenu Inconditionnel de Base suffisant pour vivre (loyer, manger, soins, etc). Que fais-tu de ton temps?
ALX - Mon métier n'est pas qu'un gagne-pain; alors je prendrais trois ans pour un voyage initiatique à travers la serrurerie chez différents artisans. Retrouver le geste ancien et perfectionner de nouvelles techniques.

11. NH - Un jeune veut devenir serrurier dans 10 ans et te demande conseil. Quelles compétences devra-t-il avoir?
ALX - La curiosité à tout âge, le respect de l'outil et de la matière, la persévérance, la camaraderie, l'intégrité et le don de soi.

12. Question « on s’détend ». NH - Des aliens débarquent et te donnent des moyens illimités pour fabriquer un coffre-fort qui résiste à tout. Que fais-tu?
ALX - Leur technologie n'est pas assez fiable, ils se sont crashés à Roswell!! Je préfère me fier à un coffretier suisse!!

NH - Merci Alex!

Alex Le Serrurier
Serrurier
Alex Le Serrurier

__________________________

Comme il l’a dit, Alex est bien plus qu’un serrurier, c’est également un témoin de notre société qui a en mains cette expertise d’ouvrir notre foyer. Est-ce qu’un robot pourra venir vous dépanner avec le sourire, vous rassurer, vous conseiller sur les failles de votre portes etc? Comme lui, je ne pense pas que ce sera pour tout de suite, en tout cas pas dans son métier.

Avoir interviewé Alex fut également rassurant car il existe encore de nos jours des humains qui, de part leur expertise et gentillesse, sont indispensables pour les métiers de service. Même la caissière, pourtant condamnée à court-moyen terme, pouvait avoir ce sourire qui rendait notre journée un peu meilleure. Est-ce qu’au lieu de former les employés à taper sur une machine, ne devrions-nous pas plutôt les encourager à aimer ce qu’ils font, aussi triviale que puisse être la tache? Est-ce que le métier n’est-il pas de plutôt rendre le client plus heureux que plus pressé?

La prochaine fois que vous aurez besoin d’un serrurier, appelez Alex Le Serrurier et appréciez le service d’un humain passionné.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."