Geoffrey Raposo

ENTREPRENEUR ET CONSULTANT WEB/IT

Suivez Geoffrey sur Twitter.

Entrepreneur et consultant web/IT, Geoffrey Raposo a décidé à ses 18 ans que la vie était faite pour faire ce qu’on aime, pas question de repousser à plus tard. En 2012, il crée sa première startup - un échec total - et découvre qu’essayer et échouer était indéniablement la meilleure façon d’apprendre. Rester dans un seul domaine? Jamais, il préfère toucher à tout et découvrir chaque jour quelque chose de nouveau. Et surtout, ne jamais se prendre au sérieux.

N'écrivez pas de business plan!

Je veux créer une startup, par où je commence?

Par le business plan bien sûr! Voilà la réponse que vous obtiendrez dans les hautes écoles et dans les instituts de conseil pour startups. Ne les écoutez surtout pas!

Non mais sérieusement, à moins que vous soyez dans un domaine super pointu comme le MedTech et que vous ayez besoin de lever de l'argent pour développer votre prototype, ça ne sert à rien. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'une fois que vous aurez été voir vos 10 premiers clients, vous devrez le réécrire parce que tout aura changé. Personne ne le lira de toute façon...

Vous vous rappelez notre premier objectif? Trouver et satisfaire des clients! Pas inventer des prévisions financières exponentielles, ni passer son temps à faire une étude de marché. Votre étude de marché se fera toute seule quand vous trouverez vos clients!

L’exemple de ma dernière startup

Si je vous raconte ça, c’est parce que c’est exactement ce qui s’est passé avec ma dernière startup. On a passé plus d’un mois à faire des recherches et à écrire un business plan complet qui ne nous a jamais servi à rien. La réalité était loin de ce que nous pensions, nos prévisions ne correspondaient pas du tout et nos clients n’étaient pas exactement ceux auxquels nous avions pensé… J’en rigole maintenant quand je revois nos prévisions, mais je sais que nous l’avions fait parce que nous voulions que tout soit parfait. Et si c’était à refaire, j’irais sans aucun doute voir mes clients à la place de perdre mon temps derrière mon ordinateur.

Mais comment je fais si je n'ai plus de place dans ma tête?

Ok, il se peut que vous ayez besoin de mettre vos idées au clair dans un document. Surtout si vous êtes plusieurs dans l'aventure et qu'il faut que tout le monde ait la même vision. Dans ce cas là, écrivez les grandes lignes sur deux pages maximum, et c'est bouclé. (Si la partie finance vous excite vraiment, faites un joli graphique exponentiel de vos revenus, et vous serez bon.)

Une bonne solution aussi: utiliser le Business Model Canvas que vous voyez ci-dessus et que vous pouvez télécharger sur http://www.businessmodelgeneration.com/. Il vous permettra de clarifier vos activités, vos partenaires et vos coûts sur une seule page.

Un business plan peut être utile

Quoi? Mais t'es complètement débile, tu viens de dire le contraire.

Quand cela fera un an que vous aurez lancé votre business, que vous aurez plein de clients et que vous aurez besoin de plus d'argent pour grandir. A ce moment là, si vous devez chercher des investisseurs, vous allez devoir le faire parce qu'on ne vous prêtera jamais si on ne sait pas comment vous allez le claquer. Sauf que cette fois, vous écrirez autre chose que ce qu'il y a dans votre monde imaginaire parce que vous aurez vendu votre produit pendant un an, que vous connaîtrez les attentes des clients,  etc.

Tout est une histoire de timing, vos objectifs ne sont pas les mêmes au début et un an plus tard. Ce qui est sûr, c'est que ce qui compte le plus n'est ni votre idée ni votre business plan, mais l’exécution!

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."