Nicolas Hou

FONDATEUR DE COLOSSE.CH

Nicolas Hou est le fondateur de la startup genevoise Colosse, co-fondateur de project HERO et président de Ministry Of Cuteness. Après quelques années dans des entreprises de renom tels que Reuters, Honda et Apple, il lance sa société dont le tout premier produit LOKI a été sélectionné et récompensé par QoQa et Bilan. L'innovation et la créativité sont une obsession chez ce genevois sino-suisse fan de TED et des nouvelles technologies.

Après sa spécialisation en Marketing Management de l'Université d'Harvard et sa certification en Leadership d'HEC Paris, il s'intéresse aux avancées bio/technologiques (transhumanisme, robotique, I.A.) qui vont impacter notre société.

Voyant arriver la vague cybernétique nous tomber dessus sans prévenir, avec les conséquences économiques et sociales qu'elle va entraîner, il ne peut s'empêcher de communiquer les bienfaits, mais aussi les dangers de ce mouvement en marche. La robotique et les intelligences artificielles sont donc les principaux sujets qu'il aborde chez Bilan… en essayant de ne pas trop vous faire peur.

My name is Bot... Ro Bot.

Faire une rubrique sur les robots demande aussi de parler de ce qui nous rend humain.

Rencontrer quelqu'un pour la première fois c'est découvrir une personnalité, une expérience, une histoire. Contrairement à une machine, ce qui rend l'humain intéressant c'est son vécu, ses opinions et non pas seulement la couleur de ses cheveux, la taille de son nez... Du reste, c'est aussi probablement  pour cela que les produits Apple génèrent des fans inconditionnels car plus que les critères techniques de processeurs, mémoires etc, ils communiquent sur l'émotionnel de la marque et ses valeurs. Les fans d'Apple savent très bien que leur "I-ce-que-vous-voulez" ne sera souvent pas à la pointe de ce qui fait techniquement mais ce n'est pas important car il y a quelque chose d'autre qui leur parle! (l'humanisation du smartphone... probablement un prochain article d'ailleurs).

Il existe plusieurs critères référentiels qui nous définissent en tant qu'humains. Notre identité (un nom, une origine, une religion...), notre expérience (job, relations, hobbies...) et enfin notre personnalité qui reflète un peu tout cela. Que ce passera-t-il lorsque tous ces critères seront également partagés par des robots? Les traiterons-nous comme des "humains"? Prenons lesdits critères un à un:

L'identité

Nous donnons des noms à nos animaux domestiques pour établir une relation plus intense. De la même manière que les chevaliers nommaient leurs épées ou les marines leurs fusils, nous personnifions les machines avec un nom pour "humaniser" ce contact. Siri, Asimo, Joshua... cela nous parle beaucoup plus que MX-1503, Expia-50103-31 ou DCS1334. Dès qu'un nom est donné, un lien se crée. J'ai une amie qui avait nommé son vélo Cléo; le jour où elle se l'est fait voler, ce fut presque un deuil.

J'ai mentionné plus haut le côté émotionnel d'une marque comme Apple avec son histoire, ses valeurs et ses dramas véhiculés par feu Steve Jobs. C'est une origine... voir une religion et si l'on se débarrasse tant bien que mal de son iPhone, c'est pour en acheter un autre et transvaser tout son contenu dans son nouveau téléphone. Je n'ai pas donné un nom au mien mais j'en ai pas besoin car Siri est là. L'iPhone ne sera plus qu'un habit, une carapace pour cette intelligence artificielle qui l'habite.

L'expérience

Quelle fonctionnalité donnons-nous à nos machines? Avec le drame de Fukushima, les japonais ont repensé leur manière de concevoir des robots pour accéder à des zones à haut risques. Voir un robot-pompier composé d'un matériau technologique et non-organique s'engouffrer dans des ruines radioactives pour aller sauver des vies humaines, même si cela est sa "fonction", nous ne pourrions pas nous empêcher d'avoir une mini-larme pour cette machine qui ne risque aucunement sa vie mais qui de part son rôle la rend incroyablement humaine. Peut-être l'avez vous ratée mais il y a quelques années de cela, Ikea avait pondu une publicité télévisée incroyable; dirigée par le célèbre Spike Jonze et l'on se surprend à s'émouvoir du sort réservé à une lampe...

Une machine peut également avoir une histoire. J'ai eu personnellement beaucoup de peine à ranger ma toute première console à la cave tout comme je suis persuadé que j'aurai un sourire nostalgique en la retrouvant dans quelques années. Si elle pouvait parler, elle me ressortirait des moments incroyables où avec mon frère nous passions des nuits à finir des niveaux, des weekends entiers à terrasser des boss. L'émotion est là.

La personnalité

Siri, mon assistante impersonnelle, en sait de plus en plus sur moi. Tout ce qui se trouve dans mon téléphone, tout ce que je lui dis est soigneusement envoyé à la maison-mère dans des serveurs pour tout simplement affiner ses résultats futurs lorsque j'aurai à nouveau besoin d'elle. En faisant cela, je lui crée en quelque sorte sa personnalité car ses réponses seront de plus en plus adaptées à ma personne et donc sera le reflet de la mienne. Je m'imagine utiliser la "même Siri" pendant des années et d'un seul coup, pour une raison ou une autre, changer de système... est-ce que ce sera l'équivalent de perdre une amie?

Il ne manque pas grand chose à nos machines pour qu'elles ressemblent à des humains et lorsque j'écris "ressembler", ce n'est pas avec des critères techniques comme les matériaux, le processeur, le software... mais bel et bien un aspect bien plus profond... bien plus humain comme l'identité, l'expérience et la personnalité. Rencontrer une machine qui pourra s'exprimer, ce sera comme rencontrer un humain: un moment émotionnel. Pour le moment, on ne peut que se réjouir de rencontrer des humains exceptionnels tout comme on peut s'attrister de les voir partir. Bon courage pour la suite cher Stéphane et tout de bon au journal "Le Temps".

(film à voir - "Wall-E", d'Andrew Stanton avec Ben Burtt et Elissa Knight)

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."