Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

MUSÉES/Genève aurait largement dépassé le million de visiteurs en 2016

Crédits: Site de la Ville de Genève

Sonnez les clairons! Roulez les tambours! Les musées genevois plastronnent en ce début d'année. Selon le décompte de la Ville, ce ne seraient pas moins de 1 112 623 visiteurs qu'auraient reçu les musées genevois en 2016. Et encore! Le Conservatoire et Jardin botanique, qui n'a eu que quatre mois d'activité, n'a pas été pris en considération. Il aurait pourtant cartonné avec 210 000 personnes en un seul tiers d'année. 

Par rapport à 2015, l'augmentation serait ainsi de 14 pour-cent. Le chiffre aurait alors été de 970 424. Il s'agirait apparemment de la première fois que le million serait dépassé, mais la Ville se montre avare en détails. «En communiquant conjointement et de manière globale sur la fréquentation de ses institutions, la Conférence des musées genevois réaffirme ici sa volonté de mener des actions communes.» Je rappelle juste que la dite Commission comprend quinze lieux aussi bien privés que publics, le MIR ou la Fondation Baur se retrouvant ainsi à côté d'institutions subventionnées par la Ville comme le Muséum d'Histoire naturelle ou le MEG.

Chiffres mis en doute par certains

En grattant un peu le communiqué officiel, le curieux découvre que le Muséum caracolerait en tête avec 370 000 visiteurs, les Musées d'art et d'histoire (Le MAH, la Maison Tavel, le Rath, mais aussi la Bibliothèque d'art et d'archéologie) totalisant «plus de 200 000 entrée». Je sais par le communiqué séparé du musée d'ethnographie, ou MEG, que ce dernier déclare 210 000 personnes pour l'an dernier. Un chiffre confirmé entre quatre-z-yeux par le directeur Boris Wastiau. Le Musée de la Croix Rouge et du Croissant Rouge tournerait, lui, autour de 120 000. 

Ces résultats flatteurs se voient mis en doute par certaines voix discordantes. Le tourniquet fonctionnerait selon elles un peu trop généreusement. Il suffirait qu'un gardien parte à sa pause cigarette ou qu'un quidam se rende à la cafétéria. La chose avait, on le souvient, été évoquée lors de l'audit de 2009, qui avait engendré pour les MAH le séisme que l'on sait, avec mise à pied du directeur. J'avoue ne pas trop avoir d'avis sur la question. Je suis courageux, mais pas téméraire.

Photo (Site de la Ville de Genève): Le jeune public au Musée d'art et d'histoire.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."