Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

Mon Top-10 des expositions suisses de l'été

On aime bien les «Top 10». Il y a les supposés indiscutables, et les autres. Le premiers sont quantitatifs, avec des chiffres souvent traficotés. Les seconds qualitatifs. Il s'agit en fait d'index de satisfaction.

Quelles sont les expositions à voir cet été? J'en resterai à la Suisse, faute d'avoir été (il y a un jeu de mots!) partout en Europe. Je vous donne ici mes dix préférées, dans un ordre aléatoire, les dix qui me semblent présenter par ailleurs un intérêt et trois coups de gueule. Il y bien sûr des manifestations que je pas vues, comme le Magnelli qui vient d'ouvrir à La Chaux-de-Fonds. Et certains cantons apparaissent bien lointains. Un je ne sais quoi fait que le Tessin ou les Grisons semblent bien plus distants que Paris, voire Londres...

Mais assez bavardé. C'est parti!

Les dix indispensables

«Mythes et mystères» au Kunstmuseum de Berne jusqu'au 18 août. Visions du symbolisme. Un superbe choix de tableaux qui ira ensuite au Tessin.
«Un été sicilien» au Château de Nyon jusqu'au 27 octobre. A partir des carreaux de céramique anciens, un parcours allant de la vidéo à la photo.
«Coup de sac» au Mudac de Lausanne jusqu'au 6 octobre. Ecologie et création contemporaine. Tout sur l'abominable sac en plastique, inutile et polluant.
«La Collection Hubert Looser» au Kunsthaus de Zurich jusqu'au 8 septembre. De Kooning et les autres. L'ensemble réuni par un milliardaire pour le futur musée.
«Max Ernst» à la Fondation Beyeler de Bâle jusqu'au 8 septembre. Une exposition d'anthologie sur un artiste essentiels des années 1920 et 1930. Après...
«De Bouddha à Picasso» au Museum Rietberg de Zurich jusqu'au 18 août. Les passions de l'étrange baron von der Heydt, dont la collection se trouve à l'origine du Rietberg.
«Anton Graff» au Museum Oskar Reinhart de Winterthour jusqu'au 29 septembre. Un portraitiste alémanique du XVIIIe siècle à découvrir dans sa ville natale, avant Berlin.
«Lémancolia» au Musée Jenisch de Vevey jusqu'au 13 octobre. Le lac, de Dürer à nos jours. Une étonnante spéculation intellectuelle dans les eaux troubles de l'art.
«8 artistes & la terre» au Musée Ariana de Genève jusqu'au 8 septembre. Installations, sculptures et céramique décorative. L'école française contemporaine.
«Raisons et sentiments» au Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne jusqu'au 22 septembre. Le Siècle des Lumières dans les collections du musée, montrées avec imagination.

Les dix facultatives

«Walkyries au-dessus de Zurich» au Kunsthaus de Zurich jusqu'au 18 août. Cent cinquante ans de mises en scène wagnériennes dans la cité. Pour wagnerolâtres.
«M Sélection» au Musée Rath de Genève jusqu'au 22 septembre. Le Musée Migros voyage avec des pièces très contemporaines. Intéressant mais un brin ennuyeux. Et froid!
«Modigliani et l'Ecole de Paris» à la Fondation Gianadda de Martigny jusqu'au 24 septembre. Il y a quelques chefs-d’œuvre de M. Mais hélas aussi Utrillo ou Suzanne Valadon.
«Maurizio Cattelan» à la Fondation Beyeler de Bâle jusqu'au 8 octobre. Cinq culs de chevaux taxidermisés suffisent-ils vraiment à faire une exposition?
«Miró» à l'Hermitage de Lausanne jusqu'au 27 octobre. L'Espagnol a été un artiste fondamental dans les années 20 et 30. On en voit hélas ici les dernières décennies.
«Lewis Hine» au Fotomuseum de Winterthour jusqu'au 25 août. L'Américain reste certes un pionnier du reportage social, vers 1900. Mais sa photo déçoit souvent.
«Qin» au Musée historique de Berne jusqu'au 17 novembre. Archi-sponsorisée, archi-médiatisée, cette présentation archéologique chinoise se réduit hélas à peu de choses.
«Laure Albin Guillot» à l'Elysée de Lausanne jusqu'au 1er septembre. Une bonne photographe française d'entre les deux guerres. Mais il n'y a pas de quoi crier au génie.
«Ferveurs religieuses» à la Maison Tavel de Genève jusqu'au 22 septembre. L'art et la société au Moyen Age. La partie genevoise d'une exposition internationale en six lieux.
«Le lecteur à l’œuvre» à la Fondation Bodmer de Cologny jusqu'au 25 août. L'interactivité ne date pas d'aujourd'hui. Une présentation comme toujours ici très cultivée et très cérébrale.

Les trois coups de gueule

«Rober Pfund, le multiple et le singulier» au Musée d'art et d'histoire de Genève jusqu'au 11 août». Hommage abusif au graphiste genevois. L'institution s'est fourvoyée.
«Clichés exotiques» au Parc Bertrand de Genève jusqu'au 30 septembre. La bonne pensée contre la photographie ethnographique du XIXe siècle. De l'argent foutu en l'air.
«Sa Majesté en Suisse» au musée d'art et d'histoire de Neuchâtel jusqu'au 6 octobre. Quand la principauté de Neuchâtel était prussienne. Une présentation bordélique.

Photo (DR) Une toile de Léo-Paul Robert exposée à Berne dans "Mythes et mystères".

Prochaine chronique le mercredi 7 août. Modigliani revient à la Fondation Gianadda.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."