Bertrand Saillen

PRÉSIDENT DU SWISS WEB PROGRAM FESTIVAL PRÉSIDENT DU CONSEIL D'ADMINISTRATION ET CEO DE MEDIAPROFIL SA

Bertrand Saillen débute ses études en Valais dans l'hôtellerie et le tourisme. Sa passion pour l'audiovisuel et plusieurs opportunités l'attirent rapidement sur les bords du Léman. A 22 ans, il obtient un brevet fédéral de planificateur en communication de marketing au SAWI à Lausanne. Dès 2003, il rejoint la société Mediaprofil à Vevey dans laquelle il exerce le rôle de producteur. En 2009, il est nommé directeur de Mediaprofil et en 2013 il reprend la présidence du Conseil d'administration de cette société de production audiovisuelle veveysanne forte aujourd'hui d'une vingtaine d'employés. Mediaprofil est aujourd'hui une des sociétés leader du marché et reconnue pour son dynamisme et son développement vers les nouveaux moyens de diffusion.

En 2014 il décide, parallèlement à ses activités professionnelles, de lancer le Swiss Web Program Festival afin de proposer aux acteurs suisses et internationaux une vraie plateforme d'échange et de communication autour du développement audiovisuel sur le web. Passionné de gastronomie et d'oenologie, il partage volontiers des moments de convivialité autour d'une bonne table.

Milliardaires en clics mais pas en cash!

Les plus grands buzzeurs arrivent difficilement à se verser un salaire, triste constat dans ce monde où la réussite médiatique se monnaie normalement si bien. Rémi Gaillard révélait récemment qu’il recevait de Youtube entre €3'000 et €5'000 par mois alors qu’il est un des plus grands générateurs de clics en France avec plus de 1.5 milliards de vues sur ses contenus. Une audience hors du commun, mais visiblement difficile à monétiser étant donné le business model mis en place depuis plusieurs années, le désormais célèbre « paiement aux clics ».

La rémunération par vue sur le web ne satisfait aujourd’hui plus personne, si ce n’est les grands mastodontes, Youtube en tête, qui par leur puissance monopolisent totalement le marché.

Le summum du comble se trouve dans la politique actuelle d’un grand nombre de chaînes de télévisions qui proposent en premier certains de leurs contenus créatifs sur Youtube. Car c’est là où l’audience est la plus réactive selon eux... Si vous avez besoin d’une tronçonneuse pour scier la branche sur laquelle vous êtes assis, n’hésitez pas à appeler Youtube! Vous leur avez déjà fourni suffisamment de vidéos rémunératrices pour qu’ils vous l’offrent. 

De manière plus générale, le placement produit et l'association à des marques se profilent comme étant des solutions bien plus appropriées et acceptables pour le consommateur que le modèle de spot pub vidéo en début et fin de contenu. En effet, ce moment d’énervement que nous avons déjà tous vécu, où on se surprend à taper du pied en attendant d’être libéré du message non désiré, ne devrait plus persister très longtemps.

Un autre moyen original s’invite à la table des nouveaux modèles de financement: les sites internet de crowdfunding (financement participatif) qui permettent eux aussi une approche différente pour parvenir à boucler un budget de production. L'investisseur, lié au projet, se sent totalement impliqué et en devient indirectement un ambassadeur.

J’espère réellement que nous arriverons à faire rapidement prendre conscience aux principaux acteurs de la diffusion dans notre beau pays, et dans tous les pays désirant garder une autonomie dans la production de contenu, qu’il faut très vite trouver des plateformes de diffusion où les revenus publicitaires contribuent à stabiliser l’économie de la production et de la création. Si nous continuons à valoriser et à alimenter uniquement les mastodontes de la Silicon Valley, il deviendra presque impossible de garder une réelle force de proposition et de réalisation dans chaque région.

Groupes de presse, chaînes de télévisions, sites internet influents : on se voit quand pour en parler autour d’un bon verre de vin ? Gare à celui qui vient avec une bouteille de vin californien...

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."