Ladermannsebastiennb

FONDATEUR DES EDITIONS ALPAGA

Editeur, journaliste indépendant et spécialiste en communication, Sébastien Ladermann est passionné de gastronomie et de voitures anciennes notamment. Deux thèmes qui l’inspirent au quotidien dans ses diverses activités, au point de nourrir une intense réflexion sur l’art de (bien) vivre et d'avoir consacré aux plus prestigieux chefs de cuisine lémaniques un ouvrage novateur (Portraits (intimistes) de chefs, paru aux Editions Alpaga) préfacé par F. Girardet, Ph. Rochat et G. Rabaey.

MCIII - Des bulles, oui, mais pas n’importe lesquelles

Le journalisme connaît bon nombre de marronniers. Le spécial détox après les fêtes, le régime miracle à la veille des beaux jours, les bons plans des foires aux vins à la rentrée et le champagne en fin d’année. A priori donc, aucune originalité d’aborder ce dernier sujet en décembre. Sauf que là, il n’y a rien à vendre, ou presque. Une centaine de bouteilles tout au plus, réservées à quelques initiés, pour toute la Suisse. A quoi bon donc en parler?

Tout simplement pour saluer une initiative novatrice, particulièrement originale dans un domaine pour le moins conservateur. Car en matière de champagne, des règles ancestrales guident l’élaboration des meilleures cuvées. Cépages, dosage, élevage, tout est codifié, scrupuleusement respecté. Depuis des siècles! Quelques évolutions voient le jour, bien sûr, mais généralement à la marge. Ce qui assure la pérennité d’un style, essentiel aux Maisons comme à leurs fidèles clients. 

La poursuite de la grande tradition peut néanmoins, aux yeux de certains, réduire - de manière excessive, castratrice même - la capacité d’expression. Bousculer les dogmes, tracer une voie nouvelle tout en visant l’excellence, voilà le programme à la fois simple et ambitieux de MCIII. MCIII? Une cuvée élaborée par Moët & Chandon sur des bases peu habituelles. Résultat d’un assemblage de plusieurs millésimes (1993, 1998, 1999, 2000, 2002 et 2003), elle mêle habilement des vins provenant de trois - d’où le MCIII - univers distincts: le métal, le bois et le verre.

D’accord pour le métal - les cuves inox - et le bois - les foudres -, mais le verre…? Rien de moins que des champagnes millésimés élevés sur lies dans des bouteilles en verre qui, pour l’occasion, auront servi à élaborer cette cuvée d’exception. Innovant, audacieux et d’une sophistication extrême. Le chef de cave, Benoît Gouez, l’admet volontiers: la paternité de cette cuvée revient à son prédécesseur, Dominique Foulon, qui en a ébauché l’idée il y a plus de dix ans. Mais cela n’enlève en rien au fait que c’est bien lui qui a mené à bien ce projet hors norme.

L’élaboration de cette première cuvée - baptisée 001.14 - a nécessité dix ans. L’exercice devant - c’est heureux! - se répéter, la cuvée suivantes est d’ores et déjà en phase de préparation. Mais patience… Pour l’heure, sachez que si vous avez l’opportunité - et la chance! - de déguster ce MCIII, vous apprécierez sans doute un champagne très particulier. L’attaque s’avère très fraîche, la bouche - particulièrement opulente - révèle une complexité aromatique rare et la finale d’une longueur immense. Un champagne d’exception, tout simplement!

www.moet.com/mc3

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."