Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Les Baby-Entrepreneurs à Tel-Aviv

Au terme du Baby-Entrepreneurs Challenge 2017, organisé par Bilan en partenariat avec Procter & Gamble, trois start-up ont été couronnées. Leurs représentants se sont envolés pour Tel-Aviv du 4 au 8 septembre, à l'occasion du DLD Innovation Festival, pour un programme sur-mesure pour les aider à faire décoller leur activité. Tout au long de ce séjour, les délégations de Goodwall, MotionPilot et Siradis font partager leur expérience aux internautes en nous faisant parvenir leur ressenti et leurs témoignages.

Jour 4: Jeudi 7 septembre

Après trois journées intenses, les Baby Entrepreneurs ont besoin de reprendre des forces: direction le Swiss Breakfast, organisé pour la délégation Nomads notamment, avec une présentation par l'ambassadeur de Suisse en Israël de la Confédération comme un "pays d'innovation", une table-ronde sur l'écosystème suiss des start-up (avec Investiere, AP-Swiss et P&G) et une série de pitchs devant des investisseurs et spécialistes du capital-risque israélien. Deux des lauréats du Baby Entrepreneurs Challenge 2017 (Goodwall et MotionPilot) ont notamment pu présenter leurs projets.

Par la suite, c'est la firme de capital-risque Vintage VC qui a pris à part les jeunes entrepreneurs de Goodwall et MotionPilot  pour des sessions de mentoring personnalisées.

Dans le même temps, les deux cofondateurs de Siradis ont pu rencontrer les représentants de The Kitchen Hub afin d'évoquer la scène foodtech.

Jour 3: Mercredi 6 septembre

La journée attaque fort avec une plongée au coeur du DLD Innovation Festival: les Baby Entrepreneurs sont accueillis sur le stand de la fondation Nomads et découvrent ce rendez-vous majeur de l'univers tech en Israël.

Les fondateurs de Siradis sur le stand de la fondation Nomads au DLD Innovation Festival

Au sein de cet univers, P&G a joué un rôle certain en figurant parmi les entreprises d'envergure mondiale ayant osé miser sur le hub de Tel-Aviv avant qu'il ne soit reconnu par tous. Via la P&G Israel House of Innovation (IHI), le groupe a contribué à faire émerger un certain nombre d'acteurs nouveaux, dont une génération de start-up qui peuvent désormais témoigner de leur croissance à l'image de Signal Analytics, qui a partagé son expérience avec les Baby Entrepreneurs.

Les lauréats au DLD Innovation Festival

Après avoir assisté au Go Digital panel, auquel prenait part Sophie Blum, vice-présidente marketing chez P&G Europe, les lauréats du Baby Entrepreneurs Challenge 2017 ont bénéficié de sessions de mentoring avec un coach de Jerusalem Venture Partners. «C'est extrêmement intéressant de voir comment il aborde les problématiques, sa manière de voir les choses et poser les questions qui ne sont pas toujours faciles à entendre et qui font un peu transpirer», analysent Sheldon Jaquet et Pablo Charosky, de Siradis. Pour Omar Bawa, de Goodwall, «Il a donné des perspectives tres intéressantes sur la direction qu’on suit. Pour nous c'est une excellente expérience avec beaucoup de valeur». Enfin, Arthur Gay et Thibaut Paschal, de MotionPilot, l'enthousiasme est de mise, mais il n'interdit pas une forme de lucidité: «C'était aussi bien que la séance de coaching de lundi! Ce qui veut dire pour nous que c’est le meilleur mentoring qu’on n’ait jamais eu. C'est super de se faire challenger sur certains points. Il nous a un peu démontés, dans le bon sens. On a pu retravailler notre stratégie pour arriver à quelque chose de meilleur encore».

Session de mentoring avec un coach de Jerusalem Venture Partners

 

Jour 2: Mardi 5 septembre

Au programme de cette deuxième journée du voyage de nos lauréats en Israël, les activités mises au point avec la délégation Nomads. La volonté de Nomads de créer un choc des cultures pour doper l'écosystème helvétique et encourager la création de liens entre les membre de la délégation a fait mouche auprès des interlocuteurs du jour comme des jeunes entrepreneurs suisses. Parmi les points forts du jour: la visite de l'université hébraïque (dont Albert Einstein a été l'un des fondateurs), avec découverte des domaines de recherche variés comme les nano-biotechnologies, la cybersécurité (en partenariat notamment avec l'université de Genève), les sciences quantiques,...

Les lauréats sont emmenés sur place par Procter & Gamble, leader mondial régulièrement challengé et pour qui l'innovation est un axe majeur de la stratégie, d'où la présence de la P&G Israel House of Innovation (IHI). Le groupe a développé une intense connaissance du milieu de l'innovation à Tel-Aviv et en fait désormais profiter les jeunes entrepreneurs romands. Deuxième étape de la journée chez Jerusalem Venture Partners (JVP), afin de mieux appréhender l'écosystème technologique israélien et de voir ce que la Suisse peut en apprendre. «Le fait de disposer des ingrédients ne signifie pas que vous avez un gâteau», glisse notamment l'un des interlocuteurs de JVP. Penser global, réunir des investisseurs aptes à soutenir le développement des start-up aux différentes étapes de leur développement ou encore disposer d'une ouverture sur le monde,... autant de facteurs qui ont favorisé l'essor de l'innovation en Israël et qui ont été détaillés pour les Baby Entrepreneurs.

Découverte de l'écosystème israélien chez Jerusalem Venture Partners

Pour les lauréats, cette deuxième journée est riche d'enseignements divers. Omar Bawa (Goodwall) se réjouit: «Ces deux jours m'ont donné l'opportunité de rencontrer de nouvelles personnes et de renforcer des liens déjà existants. Aujourd'hui "une vraie connexion" est née avec le professeur Idan Segev (à l'origine du Blue Brain Project) sur son projet "frontier for young minds" afin potentiellement de collaborer avec Goodwall». Satisfaction aussi du côté de Siradis: Pablo Charosky note que «le côté hyper tech assez futuriste avec par exemple l'application de la quantique voisine avec les traditions de Jérusalem», tandis que Sheldon Jaquet réalise que «ce qui fait qu'Israël est devenu un hub important réside notamment dans un mix de culture de l’entrepreneuriat et de références à l'histoire du peuple israélien mais ça - notamment le sentiment d’urgence, un «organisme stimulant» pour favoriser le dialogue et une résolution rapide ainsi que l’échec constructif s'appliquent dans l'armée et dans la vie de tous les jours. En Suisse, ça s'exprime différemment, il y a plutôt une culture de la modération, une aversion au risque».

Texte_Image

Les lauréats avec M. Ruch, ambassadeur de Suisse en Israel

Jour 1: Lundi 4 septembre

Première journée à Tel-Aviv, hub majeur de l'innovation depuis quelques années. Les jeunes entrepreneurs ne perdent pas de temps à leur arrivée en Israël: direction la P&G Israel House of Innovation (IHI) où le programme débute avec des sessions de coaching. Shai Sharabi, fondateur et CEO de Segmenta, et Giles de Vries, SVP Strategy chez Outbrain, sont là pour témoigner de leur parcours et guider les jeunes entrepreneurs romands. Ces deux compagnies font partie de la première génération de startups qui se sont développées grâce à la IHI et leurs représentants fournissent de précieux conseils aux startuppeurs suisses: «Les meilleures sessions de coaching jamais eues!», «Ils nous ont bien secoués , c'est bien! Ça nous fait réfléchir», témoignent Arthur Gay et Thibaut Paschal, de MotionPilot.

Les lauréats du Baby-Entrepreneurs Challenge 2017 à Tel-Aviv

Echo similaire du côté de Goodwall, où Omar Bawa note qu'il s'agissait là «d'une session de grande valeur, j'ai beaucoup apprécié». Et de remercier les équipes P&G et Sophie Blum, vice-présidente marketing chez P&G Europe pour leur accueil. Cette dernière tient à relever «l'énergie et la passion qui se sont dégagées de cette session avec les lauréats du Baby Entrepreneurs Challenge, et la première génération de start-up soutenues par la P&G IHI à Tel-Aviv, ce qui augure d'une semaine prometteuse lors de ce DLD Innovation Festival avec ces entrepreneurs».

Une partie des lauréats du Baby Entrepreneurs Challenge 2017 avec Sophie Blum

Séance de coaching

En fin de journée, les lauréats rejoignaient la délégation suisse emmenée par la fondation Nomads pour une réception donnée par le maire de Tel-Aviv.

Séance de coaching

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."