Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Les 12 travaux d'Hercule Macron

Crédits: Image: DR

Enfant prodige, surdoué, héritier de François Hollande, création marketing, pantin aux mains des marchés, laquais d'Angela Merkel, nouveau souffle dans la politique, météorite dans le paysage français,... Depuis qu'il a lancé son mouvement En Marche au printemps 2016, et que ses ambitions présidentielles sont apparues, Emmanuel Macron a eu droit à de nombreux qualificatifs. Désormais élu, il pourrait devenir le fossoyeur de la France (voire de l'Europe) ou son héros. Il a cinq ans pour relever le pays dans une douzaine de thématiques. Des défis d'ampleur que peu d'analystes jugent réalisables. Mais les espoirs suscités par celui qui a su s'affranchir des partis traditionnels pour accéder à l'Elysée sont gigantesques. A la manière du héros grec Hercule, il semble se situer au départ de son parcours. Mais quels sont ses 12 travaux?

Vaincre le lion de Némée:

battre Marine Le Pen et gagner la présidentielle

Face au lion de Némée, fils de divinités effrayantes, Hercule choisit la ruse et bloque les échappatoires du fauve dans une caverne pour lui asséner plusieurs coups, sans succès, puis l'enserrer à la gorge et l'étouffer. Emmanuel Macron a d'abord semblé en retard dans les jours qui ont suivi le 1er tour, avec notamment la visite de l'usine Whirpool à Amiens, où il a été devancé par son adversaire. Mais au fil des jours, il a amélioré sa campagne et a finit par prendre le dessus sur Marine Le Pen lors du débat télévisé du 3 mai. Quelques dernières sorties médiatiques réussies alors que les ultimes coups de griffe de l'extrême-droite (le faux message iPhone pro-Macron tweeté par Florian Philippot, le piratage des données mail d'En Marche) n'auront pas permis à la candidate Front National d'inverser la tendance. Emmanuel Macron vient de venir à bout du premier des douze travaux.

Tuer l'hydre de Lerne:

lutter contre le terrorisme

L'hydre de Lerne est un immense reptile à neuf têtes vivant dans un marécage et qui fait fuir les habitants de la région vers les autres villes et royaumes de Grèce. Et quand on lui tranche une des têtes, elles repoussent plus nombreuses. Hercule en vient à bout en s'attaquant à la fois aux têtes (il utilise le feu pour empêcher les têtes de repousser sitôt coupées) et au terreau où la bête se reproduit. Face au terrorisme, Emmanuel Macron va devoir faire de même: combattre Daech au Moyen-Orient ou les autres groupes armés au Sahel (au Mali notamment), mais aussi lutter sur le sol français contre les conditions favorables à la radicalisation de jeunes Français (chômage, exclusion, racisme,...). Impossible pour la France de se désengager des théâtres d'opération où sa présence militaire permet de stabiliser des gouvernements démocratiques et partenaires. Mais c'est aussi dans ses quartiers, ses banlieues et auprès de sa jeunesse (au sein de laquelle le taux de chômage atteint 25%) que le nouveau président devra piloter une action afin de réduire les tentations destructrices et meurtrières.

Capturer le sanglier d'Erymanthe:

modifier le code du travail

Le sanglier d'Erymanthe était si gros qu'il laissait des traces partout où il passait. Et chaque plantation était ravagée avant de pouvoir être cueillie. Hercule avait pourtant pour mission de capturer la bête sans la tuer. Ce qu'il fit au terme d'un travail de longue haleine, traçant de nouveaux chemins, déplaçant des haies, comblant des fossés pour en creuser d'autres. Et il finit par assommer et attraper le sanglier. Pour Emmanuel Macron, il faut retracer le terrain du droit social. Souvent critiqué par les entrepreneurs comme étant trop rigide, le code du travail a régulièrement été évoqué par le candidat En Marche pendant la campagne, avec la volonté affichée de l'assouplir afin d'aboutir à un système plus proche de la flex-sécurité scandinave. Ne pas tuer le code du travail et le modèle français mais le faire évoluer.

Capturer la biche de Cérynie:

moderniser le dialogue social

Autre animal fantastique que le héros grec devait capturer sans le tuer: la biche de Cérynie, était un animal protégé par deux divinités (Apollon et Artemis), et c'est en maitrisant l'animal sans lui faire de mal que le héros grec peut relever le défi qui lui est posé. Emmanuel Macron devra faire de même avec le dialogue social et l'a d'ores et déjà annoncé en inscrivant dans son programme la reprise de l'assurance-chômage par les services de l'Etat au détriment du couple patronat-syndicats. Ces deux forces tutélaires seront attentives à la place accordée à leurs prérogatives. Et si le nouveau président venait à blesser le lien entre les deux forces économiques, il pourrait vite se retrouver à risquer leurs foudres. Certains syndicats et mouvements de gauche annoncent déjà un "3e tour social" dans les rues du pays.

Faire fuir les oiseaux du lac de Stymphale:

rééquilibrer les territoires

Le centre de l'Arcadie était peu à peu déserté par ses habitants, effrayés par les oiseaux dangereux aux serres, bec et ailes d'airain. C'est en frappant des cymbales et en occupant le terrain qu'Hercule a fait s'envoler les oiseaux afin de les abattre et de les faire fuir, afin de faire revenir les habitants. Emmanuel Macron fait face là à l'un de ses défis majeurs, et le 2e tour l'a bien confirmé: de larges pans du territoire se sentent exclus et se vident peu à peu, perdant toute attractivité aux yeux des habitants mais aussi des entreprises et des investisseurs. A l'instar d'Hercule, Emmanuel Macron doit réinvestir et occuper ces terrains en ramenant des services publics et des services cruciaux pour la population. Pendant la campagne électorale, Emmanuel Macron a proposé l'implantation de maisons de santé sur l'ensemble des territoires oubliés, banlieues comme espaces ruraux. Mais il faudra bien plus que ça pour combler le fossé qui s'est creusé entre ces zones et les villes dynamiques.

Capturer le taureau du roi Minos:

alléger la fiscalité

Lorsque Hercule arrive en Crète, il croise des marchands locaux qui embarquent, quittant le royaume de Minos pour fuir afin de continuer leur vie ailleurs. Pour vaincre le taureau qui les effraie, Hercule utilise un filet afin de l'immobiliser. La charge de la fiscalité est régulièrement pointée en France pour sa propension à faire fuir les entrepreneurs et les investisseurs. Emmanuel Macron va avoir deux missions: diminuer la charge fiscale mais aussi stabiliser la pression des impôts en France. Car, plus encore que le volume de la pression fiscale, c'est l'instabilité des impôts qui plombe l'économie française. Contrairement à la Suisse ou à l'Allemagne et aux pays scandinaves, la France voit son système fiscal sans cesse bouleversé, à chaque élection, changement de majorité ou même d'inflexion au sein des camps politiques. Une instabilité qui effraie les investisseurs et les entrepreneurs, empêchés de se projeter sur le long terme.

Capturer les juments de Diomède:

casser les dogmes de la formation

Les chevaux de Diomède sont attachés dans leurs écuries et ces animaux herbivores sont forcés à devenir carnivores. Hercule capture Diomède, le donne à manger aux équidés afin de les contenter pour les emmener plus facilement en captivité et les réhabituer à s'alimenter de façon plus adéquate. Pour Emmanuel Macron, il va falloir casser cette particularité française qui consiste à emmener 80% d'une génération aux portes de l'université avec le baccalauréat. Le candidat En Marche a régulièrement évoqué l'apprentissage et devra revaloriser les filières de formation professionnelle afin de répondre aux besoins du marché du travail. Et l'un des chevaux de bataille d'Emmanuel Macron a été "la formation tout au long de la vie": un défi qu'il faudra relever tant l'axiome "une entreprise une carrière" a constitué un dogme ces dernières décennies en France.

Dérober la ceinture d'Hippolyte:

amadouer l’Allemagne

Hippolyte était la reine des Amazones, un peuple belliqueux où les femmes dominaient la société. En s'y rendant pour obtenir la ceinture de leur reine, Hercule s'attendait à rencontrer une hostilité, mis en garde par Eurysthée et l'ensemble de ses compagnons. Pourtant, auprès de la reine des Amazones, le héros grec reçoit un accueil chaleureux et compréhensif de la part d'Hippolyte, qui lui offre sa ceinture. La reine va jusqu'à se sacrifier pour que son invité puisse se sauver. En 2017, Emmanuel Macron a pu bénéficier de la bienveillance de la chancelière Merkel qui a pris le risque d'aller à l'encontre des positions historiques allemandes et de son parti pour aller dans sa direction sur certains points (fiscalité, budgets, gouvernance de la zone euro), afin de desserrer la ceinture de l'austérité. Désormais qu'il est élu, Emmanuel Macron devra transformer ces signes et paroles en actes avec une réelle convergence des politiques allemande et française pour reconstituer le couple franco-allemand, moteur de l'Europe.

Nettoyer les écuries d'Augias:

dégonfler la fonction publique et le déficit

Ce n'est pas la mission la plus dangereuse pour Hercule, mais c'est la plus ingrate: le héros doit nettoyer les écuries du roi Augias, qui n'ont pas été nettoyé depuis des années. Emmanuel Macron devra agir de même et nettoyer l'Etat. Un nettoyage au niveau des effectifs, avec un dégraissage annoncé de 120'000 fonctionnaires d'ici 2022. Et une réduction du poids de l'Etat avec 60 milliards d'euros d'économie. Pour atteindre ces objectifs, il va falloir lancer un audit de la fonction publique. Et c'est justement la première mesure annoncée par les équipes En Marche, avant même les élections législatives de juin.

Capturer les boeufs de Géryon:

réduire le chômage

Géryon avait le plus grand troupeau de boeufs au monde. Pour ramener son vaste cheptel, Hercule s'appuie sur le géant planétaire Atlas. La France est l'un des pays développés (avec l'Italie et l'Espagne) à afficher le taux de chômage le plus élevé. Et Emmanuel Macron entend s'appuyer sur la mondialisation qu'il voudrait exploiter à des fins de croissance, en profitant notamment de la révolution numérique et des gisements d'expansion. Avec 9,7% de chômeurs (sans compter de nombreuses autres personnes exclues du marché du travail), le défi est d'ampleur: il va devoir s'appuyer sur un secteur privé à redynamiser, et pourra difficilement recycler les vieilles recettes (embauches du secteur public, emplois aidés). Mais ce défi là pourrait bien conditionner la réussite d'autres travaux qu'il va devoir accomplir.

Voler les pommes d'or du jardin des Hespérides:

créer une gouvernance de la zone euro

Gaïa avait offert à Héra des pommes d'or et le jardin qui les abritait, le jardin des Hespérides, était mythique car situé dans un lieu inconnu. Difficile pour Hercule de ramener ces pommes de métal précieux à Eurysthée. Et c'est un geste de solidarité qui lui permet de relever ce défi: ému par le sort de Prométhée (condamné par Zeus, père d'Hercule, à avoir les entrailles dévorées par un vautour), il soulage ce dernier. Et en guise de récompense, Prométhée l'aide à trouver le jardin des Hespérides et à récupérer les fruits. L'entre-deux-tours a sur ce point réservé une surprise: Yanis Varoufakis a révélé le soutien d'Emmanuel Macron à la cause grecque alors qu'Athènes était mis au supplice par le FMI et Bruxelles dans une cure d'austérité sans précédent. Sur ce travail lié aux richesses, il va devoir mettre en oeuvre des mesures pour mieux partager les fruits de la croissance et de la stabilité de la zone euro. Et faire en sorte d'aboutir à la mise en place d'une réelle gouvernance de la zone euro, comme il l'a annoncé pendant la campagne.

Dompter et ramener le chien Cerbère:

limiter les excès du capitalisme sauvage

C'est le dernier des douze travaux d'Hercule: dompter le chien Cerbère qui garde l'entrée des enfers et le ramener à la raison. L'épisode Whirlpool (avec la fermeture du site d'Amiens pour une délocalisation des activités en Pologne) a montré les dangers du capitalisme débridé. S'il ne veut pas s'aliéner des masses d'électeurs populaires en vue des prochaines échéances et notamment de 2022, Emmanuel Macron devra dompter les mouvements brutaux du capitalisme financier plus attaché aux dividendes des actionnaires qu'à la persistance de l'outil productif. Partisan de la mondialisation et d'une économie de marché libérale, il devra néanmoins atténuer largement les chocs des excès de certains choix vécus violemment par de nombreux Français.

Si Emmanuel Macron parvient à relever ces douze défis, il méritera le titre de héros de la France, à l'instar d'Hercule. Mais si jamais il venait à échouer, il ouvrirait la porte à ceux qu'il vient de battre. Dans ce cas, le "front républicain", déjà largement fissuré cette année, volera définitivement en éclat. Hercule a eu huit ans pour venir à bout de ses douze travaux. Emmanuel Macron a cinq ans seulement pour sortir la France de sa situation.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."