Marion Argi

FONDATRICE DE WELLWHERE

Marion a grandi dans le milieu du sport, ayant fait partie de l’équipe suisse de golf. Après avoir obtenu son Bachelor Magna Cum Laude en Business Management de l’Université de Miami, elle a pu rester dans le monde du golf en travaillant pour les Tours professionnels Américains puis Européens.

De retour en Europe, Marion a rejoint la Mission Permanente d’Israël auprès de l’ONU en tant qu’attachée de presse puis a créé sa propre société de Management sportif.

En 2013, elle intègre l’entreprise familiale dans le textile. Mais sa passion pour le sport et le bien-être la pousse à développer One Step More, un site dont le but est de connecter les professionnels du sport, de la nutrition et du bien-être à leurs clients potentiels et ainsi aider clients comme professionnels à trouver chaussure à leur pied. En 2017, elle crée Wellwhere: un portail destiné à ouvrir la pratique sportive dans des salles de fitness et autres lieux dédiés sans s'engager immédiatement sur des longues durées.

Sport: Le golf évolue, son élégance reste

Comment le golf est-il passé d'une activité élitiste pour distraire des businessmen fortunés ou retraités à une discipline sportive exigeante et accessible? Analyse d'une évolution avec un champion, Lee Westwood, et un sponsor, Audemars Piguet.

Avec cette magnifique victoire sur le Tour Européen, Lee Westwood, ambassadeur de la maison Audemars Piguet, reprend sa place de leader dans le monde du golf en cette fin de saison 2018. Cette belle image remplie d’émotions de la part du champion anglais nous fait revenir sur l’évolution du golf à travers les années, la passion que ce jeu déchaine tout en restant élégant et respectant traditions et étiquettes.

Marqué par de grands noms, tels que Tiger Woods, qui est probablement l’athlète qui a transformé le golf d’une telle manière, réussissant à changer les mentalités des golfeurs et permettant ainsi aux femmes, aux personnes de couleurs et de confessions différentes, de pouvoir accéder aux clubs les plus élitistes au monde. Retour sur une rencontre exceptionnelle avec le Chief Executive Officer d’Audemars Piguet, François-Henry Bennahmias ainsi que Lee Westwood, ambassadeur de la marque et un des meilleurs golfeurs professionnels au niveau mondial.

Le golf qui a souvent porté ce faux acronyme «Gentelmen Only, Ladies Forbidden» (GOLF), a longtemps été réservé à une certaine élite de la population. A travers les années, il a connu une évolution fulgurante, à tous les niveaux. De plus en plus d’adeptes se mettent à jouer, venant de différents pays, différents milieux mais avec cette même passion pour ce jeu, aujourd’hui devenu un sport Olympic. Malgré le fort développement du golf, son image et son élégance restent, à travers les années. D’origine fermée et élitiste, ce sport de gentlemen a su cependant s’ouvrir au monde.

L’image que l’on avait d’un golfeur a elle aussi changé; en général bien portant, aimant fumer le cigare et boire des bières au bar, les joueurs de golf sont maintenant de vrais athlètes, et cette évolution, nous la devons probablement à Tiger Woods. Fils d’un militaire de l’armée américaine, le talentueux petit joueur de golf a été élevé comme un athlète de haut niveau; entrainements physiques intenses, régime nutritionnel strict et apprentissage de diverses techniques de concentration et de visualisation. Rien n’était laissé au hasard, et de fait, avec ce travail assidu, le jeune prodige est devenu une star mondiale qui a changé le golf pour toujours. Depuis, les jeunes de nouvelles générations ont suivi ses traces et sont à leur tour devenus des athlètes à part entière.

«Il faut se rendre compte qu’un joueur passe plus de 4 heures sur un parcours. Un tournoi se joue en général sur quatre jours et nous jouons plus d’une trentaine de championnats par année, explique Lee Westwood, 24 fois vainqueur sur le tour professionnel de golf. Nous avons besoin d’être en pleine forme physique et mentale afin d’être compétitif le plus longtemps possible et au meilleur niveau possible.» Le golf est un sport qui demande de la force, de la précision, beaucoup de patience et de concentration. De plus, le swing est un mouvement qui n’est pas naturel et qui peut mener à de nombreuses blessures si l’athlète n’est pas préparé physiquement. «Je m’entraine tous les jours, et je fais beaucoup de crossfit pour la force, l’endurance, la concentration et le fighting spirit qu’il développe. A côté de cela, je pratique le yoga pour garder ma souplesse et ma mobilité et relâcher les tensions mentales et musculaires. C’est une question de balance!»

Mais pour quelles raisons est-ce qu’une marque aussi prestigieuse qu’Audemars Piguet a décidé d’investir dans le golf? «Le golf est le seul sport dans lequel nous pouvons offrir une expérience unique à nos clients, explique François-Henry Bennahmias. Ils peuvent participer directement sur le parcours, avec le joueur et vivre une expérience accessible dans aucun autre sport.» Effectivement, avant un tournoi de golf, il y a généralement un «pro-am» qui permet aux joueurs amateurs de jouer 18 trous avec un professionnel, sur le même parcours que lui et recevoir des conseils des meilleurs joueurs au monde. «Les clients développent ainsi une relation d’amitié avec les ambassadeurs et ont la possibilité, grâce à Audemars Piguet, de vivre une expérience unique.»

«Le basketball ou d’autres sports qui attirent les foules ne permettent pas de développer une telle qualité de contact et d’échanges. Cette force humaine est précieuse et essentielle pour le bon développement de nos relations avec nos clients», insiste le CEO.

Et le futur du golf? «Le matériel ne cesse d’évoluer et les parcours restent plus ou moins inchangés. Il appartient donc aux divers Tours Professionnels de trouver une nouvelle manière de défier les joueurs de demain, toujours plus forts, plus puissants et mieux équipés», envisage François-Henry Bennahmias. Le golf est un sport qui demande beaucoup de temps. Et du temps, nous en manquons tous. «Je pense que nous devrions trouver une solution pour raccourcir les parcours, par exemple en jouant 12 trous au lieu de 18, afin d’attirer des jeunes actifs qui travaillent, ont une famille et veulent malgré tout jouer au golf», explique Lee Westwood.  

De jeu au début élitiste, le golf est devenu un sport olympique pratiqué par de vrais athlètes de divers horizons et milieux. Ce beau sport est en évolution permanente, modulé par ses meilleurs joueurs, ambassadeurs d’élégance, de précision et d’athlétisme.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."