Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

MARCHÉ/Viviane Jutheau de Witt vend ses statues africaines chez Sotheby's

Crédits: DR/Site de la maison de montres De Witt

Et de deux! A 69 ans, Viviane Jutheau comtesse de Witt, pour rester protocolaire, vendra à nouveau une de ses collections chez Sotheby's. Ce sera le 14 décembre à Paris. Comme il s'agit cette fois d'art africain, les amateurs peuvent déjà voir les pièces jusqu'au 10 septembre dans les bureaux de la multinationale, qui fait face à l'Elysée. Du 6 au 11 septembre, la capitale française propose en effet, de l'autre côté de la Seine, le "Parcours des Mondes". Un itinéraire regroupant en galeries près d'une centaine d'exposants présentant la création africaine, océanienne et, depuis 2015, asiatique. 

En 2015 donc, la flamboyante rousse, qui fut dans une autre vie la première femme commissaire priseuse (on féminine beaucoup en Suisse) de France, dispersait chez Sotheby's ses tableaux modernes et contemporains. Il y a en a eu pour 21,5 millions d'euros. Installée depuis plus d'une décennie à Vandoeuvres, la Genevoise d'adoption (1) déclarait alors vouloir «rééduquer son œil et son goût». Le recyclage s'étend apparemment désormais aussi à la production traditionnelle tribale, qu'elle avait découvert dans les années 1980 avec l'expert André Schoeller, mort en décembre dernier.

Fang, Kota et Kwele

Trois ethnies avaient alors été privilégiées. Il s'agit des Fang, des Kota et des Kwele. «C'est de la fulgurance d'une rencontre que naquit l'une des plus saisissantes collections d'arts d'Afrique. Elle s'inscrit d'emblée au cœur des arts d'Afrique, là où dialoguent la force et le sensible, le grand archaïsme et la modernité du geste sculptural», déclare ainsi sans peur des clichés la luxueuse revue promotionnelle de Sotheby's «76 Faubourg». La collection Jutheau de Witt ne restera pas seule. «Elle aura pour écrin un ensemble remarquable provenant de divers amateurs.» 

Notons que la vente ne sera pas la plus spectaculaire de l'automne parisien de Sotheby's. La maison proposera auparavant le contenu très grand genre Louis XIV-XV-XVI de feu Robert de Balkany, le roi du centre commercial, et des objets Art Déco particulièrement spectaculaires provenant d'Henri Chwast, mort en 1991. 

(1) Viviane Jutheau de Witt reste ainsi attachée aux deux éditions d'un Salon de Mars à Palexpo, à Radio Cité et à la Foire de Genève, revendue pour un franc symbolique en 2012.

Pratique

Sotheby's, 76, Faubourg Saint-Honoré, Paris, du 5 au 10 septembre. Tél. 00331 53 05 53 05, site www.sothebys.com Ouvert de 10h à 18h. 

Photo (DR): Viviane Jutheau de Witt, bien sûr!

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."