Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

MARCHÉ/Genève Enchères propose de l'archéologie le 14 décembre

Crédits: Genève Enchères

Archéologie. La prochaine série de vacations de Genève Enchères se situera plus bas que terre. Plusieurs centaines d'objets, proposés entre le 12 et le 14 décembre, proviennent de fouilles aussi bien romaines qu'égyptiennes ou même précolombiennes. Rare en Suisse, même si Bâle a retrouvé en novembre sa petite foire consacrée à l'Antiquité, un tel ensemble résulte de la réunion de trois collections. L'amateur pourra les distinguer dans le catalogue grâce aux couleurs vertes, oranges et violettes des numéros de vente. Savoir le nom des vendeurs se révèle une autre paire de manches. Une petite note précise cependant que «des indications de provenance et historiques d'achats pourront être fournies sur demande lors de l'envoi des rapports de condition.» Nous voilà rassurés! 

Il y aura jeudi 14 décembre à 12 heures des pièces d'importances très diverses, la séance se terminant par un certains nombre de faux avoués. Il est permis à tout le monde de se tromper. Les beaux vases grecs «de style» se voient du reste proposés à des prix très doux. Il ressortent aujourd'hui de la simple décoration. Il se trouvera cependant aussi des «hihlights», comme on dirait chez Christie's ou Sotheby's. Le principal semble une phalère en argent de l'époque hellénistique, prisée entre 80 000 et 120 000 francs. Je préciserai à ceux ne voyant pas précisément ce dont il retourne qu'une phalère est un objet rond. Il offre ici un superbe travail en repoussé représentant un monstre marin. Peut-être s'agit-il d'un couvercle de miroir ou d'un centre d'un plat.

Prix d'estimation très divers 

Toujours issu du monde ancien, j'ai remarqué un torse romain d'Hercule en marbre du IIIe siècle estimé à peine entre 7000 et 9000 francs. Une figurine de Bactriane en stéatite (entre 25 000 et 35 000). Un vase en chlorite remontant au IVe millénaire (entre 15 000 et 20 000). Un grand oushebti égyptien tardif en faïence particulièrement séduisant (entre 5000 et 8000). Une statuette en argent partiellement doré représentant le dieu Ptah de la XVIIIe dynastie (entre 18 000 et 25 000). Je ne vais pas continuer la liste comme ça, même si le Mercure en bronze ou l'applique avec Vénus chevauchant un triton, déjà byzantine, me semblent avoir beaucoup d'allure. Certains prix devraient logiquement exploser. Mais qu'est-ce que la logique a à voir avec le marché de l'art? 

Et autrement? Eh bien un peu de tout. Il y a des sculptures bien suisses taillées dans le bois à Brienz comme un pastel d'Atlan ayant appartenu à Alain Delon ou une impressionnante série de céramiques genevoises Art Déco. Il en faut pour tous les goûts et toutes les clientèles. Toutes les bourses aussi. Beaucoup de choses devraient réaliser moins de 500 francs. Même dans le domaine de l'antique. Les verres romains irisés reproduits sur la très attirante couverture ne valent ainsi pas des fortunes. Les trois petites verseuses figurant sous le numéro 820 ne devraient réaliser (ensemble) que 600 ou 800 francs.

Pratique 

Genève Enchères, 38, rue de Monthoux, Genève. Tél. 022 710 04 04, site www.geneve-encheres.ch Visites du 8 au 10 décembre de 12h à 19h. Ventes publiques les 12, 13 et 14 décembre. Outre les ventes principale, Genève Enchères proposera comme de coutume une vente silencieuse.

Photo (Genève enchères): Deux petits vases romains irisés à des prix très accessibles.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."