Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

MARCHÉ/"Genève enchères" démarre fin avril aux Pâquis

Je commençais à avoir un peu peur. Début décembre 2014, je publiais un article sur l'émergence prochaine d'une nouvelle maison d'enchères à Genève. Une chose rare, même si le récent livre de Jean-Marie Schmitt et Antonia Dubuffe sur «Le marché de l'art» (publié à La Documentation française) en recense 35 pour la Suisse. Me voici pleinement rassuré. Fondé par Cyril Duval, Olivier Fichot et Bertrand de Marignac, «Genève enchères» annonce ses premières vacations pour la fin du mois. Pour tout dire, les visites publiques auront lieu dans les bureaux de la start-up dès le vendredi 24 avril. 

Je vous ai déjà décrit les vastes locaux, découverts encore vides au 38, rue de Monthoux, dans le cœur des Pâquis. Il me reste à vous parler des cinq premières ventes. Elles se dérouleront les mardi 28, mercredi 29 et jeudi 30 avril. Il y aura un peu de tout, proposé avec des estimations plutôt douces. Aucun objet phare. Les amateurs passeront ainsi des bijoux, objets de vitrine et arts de la table à l'art suisse, au classique, aux arts asiatiques et à l'archéologie, avant de finir avec les XXe et XXIe siècles. Il y a pour cette première cession 1053 lots en tout.

Un site très bien fait 

Tout figure déjà sur l'élégant site à fond gris, déjà consultable. Photographiées, les œuvres peuvent bien sûr se voir agrandies par les personnes qui le consultent. Le plan et le déroulé sont simples et pratiques. Une chose n'allant pas forcément de soi. Le Net de Sotheby's reste ainsi labyrinthique pour une multinationale. 

Maître Jean Christin servira d'huissier judiciaire, comme à l'Hôtel des Ventes de la rue Prévost-Martin. Olivier Fichot a l'habitude du marteau. Je note enfin cette précision que je n'avais encore jamais vue, même dans les maisons les plus luxueuses: «Pendant les vacations, des tartes salées-sucrées seront proposées et des boissons offertes.» Mais c'est Byzance!

Pratique

«Genève enchères», 38, rue de Monthoux, Genève. Tél. 022 710 04 04. Visites publiques le vendredi 24, le samedi 25 et le dimanche 26 avril de 11h à 19h.Site www.geneve-encheres.ch Photo (DR): Le logo de la nouvelle maison. 

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."