Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

MARCHÉ/Christie's vise le record avec David Hockney en novembre

Crédits: David Hockney/Christies, 2018

C'est amusant de voir comment se font les choses. Christie's est en train de mitonner une vente contemporaine en novembre à New York. La multinationale lance la chose en annonçant qu'elle comportera sans doute «l’œuvre d'art la plus chère d'un artiste vivant». Agé tout de même, en l’occurrence. David Hockney a 81 ans. La maturité nécessaire pour coiffer apparemment sur la ligne d'arrivée Jeff Koons. Le record du «Balloon Dog» est resté insurpassé depuis 2013 avec 58,4 millions de dollars. Cher pour un chien! 

La tableau proposé est mythique et il possède une histoire. «Portrait of an Artist/Pool with two Figures» a été réalisé par l'Anglais après sa rupture avec Peter Schlesinger. C'était aussi son modèle favori depuis cinq ans. Il apparaît donc, en souvenir, sur la droite de la toile. A gauche, un nageur. Il s'agit là d'un collage. Hockney a utilisé pour lui les photos d'un certain John Saint-Clair. Un premier tableau a été détruit après sa confection en octobre 1971. Le peintre n'aimait pas le résultat qui combine, selon l'homme de Christie's, les deux éléments les plus appréciés du public chez l'artiste à savoir un double portrait et des reflets dans l'eau. L'actuelle version, documentée par le cinéaste Jack Hazan («A Bigger Splash»), date donc d'avril 1972.

80 millions de dollars 

Bref, en rappelant que l’œuvre faisait comme de juste partie de la récente rétrospective Londres-Paris-New York et que nombre de pièces célèbres de Hockney sont désormais dans des musées, un chiffre se voit lancé à tout hasard. C'est 80 millions de dollars. Une grande revanche pour l'art figuratif. Le prolifique Hockney a déjà obtenu un très gros prix en 2018 pour une pièce tardive de 1990. «Pacific Coast Highway asd Santa Monica». Un paysage donc. Il s'est vendu 28,4 millions de dollars. Beaubourg est vraiment gagnant. Après son exposition de 2017, l'Anglais lui a laissé un autre paysage composé d'une vingtaine de parties distinctes. Gratuitement.

Photo (David Hockney/Christie's 2018): Le tableau qui sera vendu en novembre.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."