Andreas Ruhlmann

PREMIUM CLIENT MANAGER À IG BANK

Andreas Ruhlmann, diplômé de la John Molson School of Business à Montréal et détenteur du CAIA (Chartered Alternative Investment Analyst), a évolué plus de 10 ans au cœur des salles de marchés de Saxo Bank et de la Banque Nationale du Canada. Il rejoint IG Bank en février 2014 afin de mettre son expérience au profit des clients Premium de la banque.

Spécialiste du marché des devises, des actions et en analyse technique, Andreas développe également de nombreuses formations sur les stratégies de trading, l’analyse graphique, la gestion de risque et la psychologie du trader. Découvrez les formations sur ig.com

Les opinions exprimés dans ce Blog sont celles de Andreas Ruhlmann et non de son employeur.

Maîtriser le Forex

Le Forex est tout simplement le plus grand marché financier du monde, avec un volume colossal de transactions effectuées 24 heures sur 24, cinq  jours par semaine. On peut généralement acheter des devises à la demande, parce qu’il y a toujours quelqu’un d’autre quelque part pour accepter de les vendre ou inversement.

Nous y prenons tous part, au niveau le plus simple. Par exemple, lorsque nous voyageons à l’étranger. Or, la grande majorité des transactions sont effectuées par des spéculateurs qui achètent et vendent sur les fluctuations des cours intrajournaliers.

Les cours du Forex sont toujours cotés en paires. Ceci s’explique par le fait que vous achetez une devise en en vendant une autre. Admettons que vous pensez que le dollar américain s’appréciera face au franc (ou que le franc se dépréciera), vous achetez la paire USD/CHF. Dans ce cas, vous achetez des dollars et vendez simultanément des francs, ce qui se dit « être long » sur la paire. Au contraire, si vous pensez  que le franc va s’apprécier par rapport au dollar, vous vendez la paire et vous êtes « short ». La direction est exprimée par la première devise nommée (dans ce cas USD), mais le résultat est dérivé de la seconde devise (CHF).

Le rôle de l’analyse technique dans les opérations de change

L’analyse technique a un rôle important à jouer dans le Forex, même pour une stratégie basée sur des fondamentaux. Elle fait partie intégrante de l’identification des tendances, du momentum, des point d’entrée et de sortie, et du ratio rendement/risque. Essentiellement, un graphique est une carte qui représente l’offre et la demande, amalgamant l’activité de tous les acteurs du marché à un moment donné.

Comprendre les principaux acteurs du marché des changes

Exportateur, fonds d’investissement, banques centrales, trader privé... L’éventail de participants est vaste. Chacun ayant des objectifs, horizons d’investissements, tolérances au risque et façons d’appréhender les marchés bien divers. Encore une fois, analyser l’action du prix par les graphiques est un moyen efficace afin de rationaliser tout ce flux. Au contraire, l’intuition ou même la logique, fait souvent faux pas.

Facteurs influant les monnaies

Chaque monnaie réagit différemment et de façon plus ou moins sensible à divers facteurs.

  • Considération à court terme : appétit pour le risque, volatilité, prix des matières premières, direction des taux d’intérêt, volume et direction des positions spéculatives
  • Considération à moyen terme: compte courant (excédent/surplus), politique fiscal, risque géopolitique, rendement obligataires (différentiel), croissance économique relative
  • Considération à long-terme: parité du pouvoir d’achat, termes de l’échange, avoirs en monnaie étrangères

La volatilité est un facteur particulièrement important car cela impactera directement la stratégie d’investissement et la gestion de risque. Une hausse de volatilité augmente la demande pour les devises de pays ayant un compte courant excédentaire comme le Yen, le Franc ou l’Euro. Ces nations sont net créditeurs et rapatrient leurs fonds en période de stresse.

En période de faible volatilité, les traders se penchent plutôt vers les devises à rendement plus élevé tel que le dollar australien, le dollar néozélandais, et les devises des pays émergents. Le « carry trade » est une pratique où les traders empruntent une devise à taux d’intérêt faible pour acheter une devise à  taux élevé.

Les stratégies sur le Forex sont multiples, basées sur l’analyse macroéconomique, technique ou une combinaison des deux. Souvent, les transactions sont effectuées avec du levier: il faut donc savoir accepter l’erreur, et surtout ne pas rester dans l’erreur trop longtemps. L’émotion est destructrice de performance. Il est essentiel d’avoir un carnet de route précis.

 

 

Veuillez noter que les informations présentes dans cet article ne constituent pas une offre ou sollicitation à investir dans un quelconque instrument financier. IG se dégage de toute responsabilité concernant l’utilisation qui en est faite et des conséquences qui en résultent. Veuillez noter que ces informations ne prennent nullement en compte la situation financière et les objectifs d’investissement spécifiques aux personnes qui les reçoivent. Ces informations n’ont pas été conçues pour répondre aux exigences légales en matière d’indépendance de la recherche sur l’investissement. Elles doivent donc être considérées comme une communication à des fins marketing. Enfin, bien que notre politique de passage d’ordres ne soit pas restrictive, nous ne cherchons pas à profiter de ces recommandations avant d’en faire la communication auprès de nos clients.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."