Co-fondatrice de Elitia Communication

Avec plus de 12 ans d’expérience dans la communication et les relations publiques, Mélina co-fonde en 2012 l’agence de communication Elitia, une agence de communication globale abritant sous un même toit des services de communication et de relations publiques conjugués à un atelier créatif de web et de design.

En parallèle à son agence, Mélina s’occupe de développer Socialize Network en organisant régulièrement des évènements en Suisse romande. Au printemps 2016, elle devient la co-directrice de publication de Socialize Magazine, le dernier-né de ses projets. Ce webzine hybride et dans l’ère du temps, aborde des thématiques business, culture et divertissement et se décline tant sur le web que sur papier.

Elle se produit régulièrement en tant que speaker pour parler de sa passion et de son métier et enseigne les Relations Publiques Digitales à l'Université de Genève. Elle collabore également avec plusieurs médias en tant que rédactrice, pour la presse féminine ou dans l'univers du design, du luxe et de l'architecture.

Entrepreneur dans l’âme et passionnée par l’univers du web, elle propose une chronique basée sur l’«Entrepreneur Branding», ou l'art de communiquer lorsque l'on est entrepreneur.

La claque de l’entrepreneur

Un billet mettant en lumière l'entrepreneur et la nécessité de faire évoluer son personal branding.

Si les précédents billets de cette chronique faisaient la part belle au personal branding en tant qu’outil incontournable de tout entrepreneur pour développer sa communication, il est aujourd’hui temps de prendre du recul et de démontrer que bien que le personal branding reste très efficace, il peut montrer ses limites. Restant convaincue de son potentiel, il s’agit avant tout de savoir le doser, l’utiliser à bon escient et le faire évoluer selon les étapes que l’entrepreneur va traverser.

Le personal branding est une promesse

Lorsqu’un entrepreneur met en place une stratégie de marque personnelle, il décide de regrouper, via un seul canal, ses activités professionnelles, voire même personnelles dans certains cas, ses valeurs, jusqu’à son propre style de vie. C’est un univers qu’il « vend » pour rendre l’information plus claire et plus accessible, tout en développant un climat de confiance avec son audience. Le personal branding prend tout son sens dans une époque où la tendance est au multi-tasking. Il faut donc clarifier ce que l’on fait pour rendre sa communication efficace, en véhiculant ses messages sur les différents canaux. 

Une marque personnelle se veut authentique et reflète la personnalité et le comportement de l’entrepreneur. Une promesse que ce dernier fait à son réseau et qui se doit de rester crédible. Une promesse qui peut vite se transformer en une lourde pression, celle de devoir toujours montrer patte blanche sans effectuer un pas de travers, l’échec et la faiblesse étant tout simplement tabou. Voilà déjà une première piste de réflexion : êtes-vous prêts à vous engager dans une communication personnelle et maintenir le cap sur la durée ?

Les montagnes russes

La vie de l’entrepreneur est faite de changements et surtout d’adaptations. Des claques, il s’en prend régulièrement, les unes après les autres, au travers de ses doutes, de la pression financière, de sa solitude, de son volume parfois intense de travail et j’en passe. En parallèle, il se prend aussi des claques positives, comme des collaborations fructueuses, des renouvèlements de contrats, des belles rencontres, des petits succès en tous genres, voire des grands. Mais tout ne s’arrête pas à son entreprise, l’être humain aussi est touché. Certains deviennent parents, d’autres font face à des difficultés familiales ou de santé. Cet ascenseur émotionnel, l’entrepreneur le vit avec le sourire, en tous les cas en apparence, car il n’a pas le droit de flancher – du moins il ne se l’autorise pas - car au travers de sa communication, tout lui réussit, il est un exemple à suivre. Elle est là cette fameuse pression. Il ne s’est pas forcément « planté » dans sa stratégie – comme son côté perfectionniste pourrait le penser - il a simplement évolué. Peu importe l’âge de l’entrepreneur ou l’étape de vie à laquelle il se trouve, il sera tôt ou tard confronté au changement.

Le changement, le défi de l’entrepreneur  

Quant l’heure est au bilan, il arrive souvent que l’entrepreneur ne se reconnaisse pas dans la communication qu’il avait mise en place. Les hauts et les bas l’ont poussé à évoluer et à murir.

Sa communication serait-elle devenue trop superficielle et en manque d’authenticité, fondement du personal branding ? Le programme demande une mise à jour. Après une première phase d’acceptation, les changements opèrent petit à petit : modifications des couleurs utilisées dans son identité visuelle, choix différent des thématiques traitées sur le blog, davantage en lien avec ses nouvelles valeurs et perceptions, apparition de vidéos car désormais l’entrepreneur se sent bien dans ses baskets, prêt à se montrer et à s’assumer, une réorientation de l’activité de son entreprise, etc. Ces évolutions s’accompagnent d’ailleurs souvent de changements physiques comme une perte de poids ou un nouveau style. Autant de signes annonçant un nouveau départ, s’appuyant sur un enchainement de baffes qu’il aura réussi à transformer en forces.

Le personal branding : une affaire de choix et de dosage

Avant de se lancer dans une telle démarche, se fixer des limites se révèle indispensable. Jusqu’où aller pour séduire et attirer du monde à soi en vue de développer son activité ? Certains feront le choix de communiquer une ribambelle d’informations de manière quotidienne et d’être ainsi sur tous les fronts, alors que d’autres opteront pour la parcimonie. Au final, peu importe la stratégie que vous choisirez tant que la ligne est bien définie et qu’elle correspond à vos objectifs. Le vrai challenge réside dans la capacité de l’entrepreneur à retirer un maximum d’apprentissage des épreuves et de prendre les claques comme des chances d’avancer et de se développer à tous les niveaux.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."