Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

LONDRES/Un musée en chantier dans le grenier de l'Abbaye de Westminster

Crédits: AP

Après les incendies de 1666 et de 1698, la disparition dans les flammes de l'ancien Parlement en 1834, les travaux d'urbanisme victorien et le «Blitz» de 1940, Londres ne possède plus grand chose de son passé médiéval. C'est pourquoi le prince Charles, connu pour son respect du patrimoine (1), a décidé de rénover les greniers de l'abbaye de Westminster pour en faire un musée. Commencés le 14 décembre, les travaux vont aller bon train. L'ouverture des «Queen's Diamond Jubilee Galleries» est prévue pour 2018. Drôle ne nom, cela dit en passant. Le Jubilé date de 2012. Elizabeth II aura fêté ses 65 ans de règne le 6 février 2017. Comme le temps passe... 

Le plancher des galetas n'avait pas été examiné depuis des siècles. Le toit a pourtant été restauré il y a une vingtaine d'années. Les amateurs pouvaient alors y déambuler en regardant des artisans sculpter des arcades ou des gargouilles toutes neuves. Je me souviens de m'y être promené. Autant dire que ce sol réservait des surprises, comme le raconte Robin Cannone dans «Le Figaro» (2). Il y avait notamment là 31 000 fragments de vitraux, datant pour bonne partie du XIIIe siècle. Une partie de ces tesselles de verre sera utilisée pour construire une tour lumineuse permettant aux visiteurs d'accéder à cet espace jusqu'ici secret. Certaines datent de la construction de l'église par Henri III (le roi anglais, pas le français) en 1245. D'autres, plus récentes, sont postérieures à la réforme anglicane des années 1530.

Unanimité pour le projet

Le projet est coûteux, 23 millions de livres. Il a été lancé par le prince Charles lui-même, sans qu'il y ait eu besoin de voter. L'idée a fait l'unanimité du conseil municipal de Westminster. Le chantier s'est vu confié à l'architecte Ptolemy Dean. Le musée (semblable à ceux d'«Œuvre de la cathédrale», comme l'Italie en connaît de nombreux) permettra de mettre en valeur des pièces jusqu'ici invisibles, dont des statues provenant des façades et le grand retable composé de planches peintes et incrustées de pierre semi-précieuses. 

(1) Ses adversaires en ont du coup fait l'adversaire acharné de l'architecture moderne.
(2) Désolé de toujours citer ce quotidien de droite. Mais c'est le seul en France à vraiment s'occuper de culture.

Photo (AP): Le prince Charles lors de la pose de la première pierre le 14 décembre.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."