Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

LIVRE/L'imaginatif Gilbert Garcin entre au panthéon avec son Photo Poche

Crédits: Gilbert Garcin, photo tirée du livre.

C'est une conte de fée, version masculine et troisième âge. En 1993, Gilbert Garcin vient de liquider la petite boîte de création et diffusion de luminaires, qu'il avait créée tout jeune à Marseille en 1950. Il suit à Arles un stage de photomontage photographique. Rien de digital à l'époque. Tout se fait avec des ciseaux et de la colle. Cette formation le séduit. Il continue chez lui, sur une petite table. Une ou deux images jugées satisfaisantes chaque mois. Et vingt ans après (comme chez Alexandre Dumas!), il se retrouve en vedette aux Rencontres d'Arles. 

Tout est allé très vite pour cet homme imaginatif, qui a su créer un univers évoquant à la fois le dramaturge Samuel Beckett et le peintre René Magritte. Garcin obtient sa première exposition internationale en 1997. L'année suivante, ses tirages font un malheur commercial (et le bonheur de son marchand) à «Paris-Photo». Solange Brand, l'iconographe du «Monde diplomatique», découvre peu après les compositions du Provençal. «Bientôt, elle se retient de ne pas en publier plus», explique Magali Jauffret (qui avait déjà écrit sur Garcin en 2007) dans le Photo Poche aujourd'hui consacré à Garcin. Un ouvrage modeste en apparence. Mais en réalité une consécration. Dans cette prestigieuse collection, créée en 1982 par Robert Delpire, ne figurent que des stars du 8e art, de Nadar (No1) à Lucien Clergue (No 156).

Un succès planétaire

Pourquoi Garcin séduit-il non seulement les amateurs d'images, mais le grand public et les intellectuels? Pour quelle raison l'artiste se voit-il utilisé de manière aussi continue par ceux qui tentent de faire passer une idée? Je rappelle à ce propos que La Comédie de Genève a basé toute sa publicité, il a sauf erreur deux ans, sur ces images sachant suggérer l'aléatoire, le dérisoire, mais aussi le jubilatoire de la condition humaine. Il y a en effet, chez ce virtuose du découpage (toujours pas de bidouillage informatique, chez Garcin!) un mélange de pessimisme et d'humour. Avec beaucoup d'ironie. «L'ironie est la politesse du désespoir», disait en son temps Boris Vian. 

Le livre actuel contient peu de mots. Magali Jauffret dit ce qu'il faut de cet homme, aujourd'hui âgé de 87 ans, qui a su créer un univers secrètement élaboré sans doute durant des décennies. Un univers dont Garcin lui-même, puis sa femme Monique depuis 1999 restent les seuls acteurs face à l'univers presque vide (mais très esthétique) créé par l'artiste. Un artiste désormais reconnu partout. Il suffit de parcourir, à la fin, la liste de ses «expositions principales». Elles vont de Houston Texas à Malmö Suède en passant par Kobé Japon et Istanbul Turquie. Normal, d'un certain côté. Il semble difficile de trouver un message à la fois plus accessible et plus universel. Une pensée sans intellectualité, c'est aujourd'hui plutôt rare....

Pratique

«Gilbert Garcin», Photo Poche No 157, Photo Poche, Actes Sud, pages non numérotées, texte liminaire de Magali Jauffret.

Photo (Gilbert Garcin, image tirée du livre): "La persévérance", 2005. La composition porte dans le catalogue de l'auteur le numéro 302.

Ce texte est immédiatement suivi d'un second sur une autre livre de photographie, "Eames & Hollywood".

Prochaine chronique le dimanche 26 mai. Le Genevois Luc Weibel a écrit avec "Un été à la bilbliotèque" un livre assez étrange sur la vie culturelle genevoise. Rencontre.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."