Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

LIVRE/Jacques Chamay raconte l'"Antiquité"

On l'a connu conservateur des antiquités classiques du Musée d'art et d'histoire (MAH). C'était au millénaire dernier, même si l'homme a occupé le poste jusqu'en 2003. Jacques Chamay reste un pilier de l'association Hellas et Roma, qu'il a contribué à fonder. On sait que ce club est destiné à enrichir le musée genevois, dans la mesure où il y dépose les œuvres antiques qu'il a acquises. Il s'agit aujourd'hui là d'un fonds important. 

Jacques Chamay s'est toujours donné la peine de vulgariser. Il le fait bien. Je me souviens d'une double visite d'expositions, au MAH. Il y avait une présentation d'armes au temps de l'Escalade (nous étions sans doute en 2002, année anniversaire) et une autre consacrée à l'art des Iapyges, peuple sombrement inconnu de l'Italie du Sud. Le groupe avait commencé en large majorité du côté genevois. Puis on avait vu ses membres rejoindre le conservateur des antiquités classiques. Ce qu'il disait se révélait autrement plus vivant, et donc passionnant.

Cent quatre-vingts articles

Dès 1979, Jacques Chamay a aussi publié un, voire deux articles par mois dans la "Tribune des Arts", magazine encarté dans la "Tribune de Genève". Il y avait en effet aussi là, dès 1998 "L'objet du mois", choisi dans les collections du MAH en vertu d'un accord passé avec le musée. Autrement, le spécialiste parlait de tout ce dont il avait envie. Le lecteur peut le redécouvrir grâce à un gros livre, qui vient de se voir coédité par Hellas et Roma et Slatkine. Il ne contient pas moins de 180 articles, dont le dernier date de 2007. Tous ont cependant été remis à jour. Rien ne reste gravé dans le marbre, même quand il s'agit d'archéologie. 

De quoi est-il alors question? Mais d'un peu tout! De Césarion, le fils de Cléopâtre, au bonnet des Afghans en passant par la faussaires antiques ou "l'oiseau qui rend fou", il s'agit à chaque fois d'une petite histoire complète, racontée avec des mots simples. Elle est destinée à instruire, tout en divertissant. Jacques Chamay est un adepte du "gai savoir". Il a compris qu'il s'agit aujourd'hui de ramener un public à des civilisations anciennes. Ce qu'on appelait jusque dans les années 1950 la "culture humaniste" ne se porte pas bien... Elle demande à se voir rajeunie.

Pratique

"Antiquité, 180 articles de presse", de Jacques Chamay, coédité par Hellas et Roma et Slatkine, 535 pages. Photo (Tribune de Genève): Jacques Chamay au Musée Barbier-Mueller. 

Article intercalaire. Il accompagne celui sur l'actuelle exposition de Phoenix, situé une case plus haut.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."