Reymondinblaise2

MARKETEUR À L'ÈRE DU CLIENT CONNECTÉ

Blaise Reymondin a cofondé en 2004 l'une des premières agences spécialisées dans le web marchand. Aujourd'hui conseiller indépendant en marketing digital, il aide ses clients à comprendre les enjeux de la transformation digitale et tirer profit de l'Internet. A 46 ans, Blaise a collaboré avec plusieurs centaines d'entreprises et tissé des liens avec de nombreux dirigeants.

BlaiseReymondin.com

LinkedIn, le contrepoids à l'extinction du plan de carrière

Durant l'été 2004, je m'enthousiasmais dans les colonnes de Bilan pour LinkedIn, un réseau social professionnel qui comptait alors 600'000 membres une année après sa création. Ce 5 mai 2013, la société de Mountain View (CA) célébrait ses 10 ans d'existence avec un bilan insolent: 225 millions d’inscrits dont un tiers d'utilisateurs qui se connectent quotidiennement. Mais quelle est donc sa valeur ajoutée qui le rend si populaire ?

Anticiper son avenir pro

Le job à vie appartient à une époque révolue et les salariés doutent désormais d’un employeur qui a banni le mot carrière de son vocabulaire. Dans ces conditions, rares sont ceux qui envisagent sereinement de passer les vingt prochaines années dans leur entreprise. C’est pourquoi l'on en vient à façonner son destin soi-même, pour prendre un coup d'avance sur son avenir plutôt que de subir la énième restructuration, celle qui n'épargnera d'ailleurs aucun échelon. On garde un oeil ouvert vers le monde extérieur, connecté outside the box

La bonne nouvelle: LinkedIn a fait ses preuves et s'affirme comme l'outil idéal pour cultiver son réseau, créer des opportunités d'affaires et accéder en tout temps à un marché de l'emploi qui se développe au-delà des canaux traditionnels de recrutement.

Du carnet d'adresses au social CRM

On connaissait la veille concurrentielle et technologique, avec LinkedIn on découvre le potentiel de la veille personnelle; pour ne rien manquer des changements et mutations dans ses cercles de relations, suivre les nouveaux statuts, les offres d'emploi et les publications de près de trois millions d'entreprises inscrites. On peut aussi apprécier LinkedIn comme un carnet d'adresses intelligent, qu'il n'est pas nécessaire de tenir à jour puisque chaque membre s'en charge.  Et avec les récentes options qui permettent de classifier ses contacts, c'est une évolution de la plateforme qui tend vers le social CRM.

Quid des cartes de visite ? Elles seront bientôt reléguées au registre du folklore ! La tendance est à la connexion directe lorsque deux personnes se rencontrent, via l'application sur smartphone. Quoi de plus logique ?

Self-marketing pour tous ?

Pour les digital natives qui ont grandi avec Facebook, il leur sera complètement naturel de gérer un profil numérique. Et si les générations précédentes se montrent parfois réticentes à s'exhiber en ligne, elles assumeront dès lors de se priver d'un véritable contrepoids social, à l'heure où les ressources sont devenues interchangeables...

Le CV que l'on met à jour en phase de transition professionnelle n'a pas autant de chance face à une visibilité entretenue tout au long de l'année. En cela le self-marketing s'avère assurément la bonne option pour celui qui veut se réapproprier sa carrière en développant un avantage compétitif.

Le cadre devra dorénavant apprendre à vivre comme un entrepreneur: dans l'incertitude et avec un sens pour l'anticipation. Sans cesse, il se réinventera.

 

 

 

Je présentais le réseau dans cet article de Bilan Magazine en Juillet-Août 2004, il y a donc un siècle: LinkedIn, la révolution dans les réseaux d'affaires.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."