Panczuksergenb Web 0

VICE PRESIDENT INTERNATIONAL HUMAN RESOURCES D'EDWARDS LIFESCIENCES

Serge Panczuk est Vice Président International Human Resources d’Edwards Lifesciences (entreprise de medical devices, n°1 mondial dans le secteur des valves cardiaques). Il est basé au siège de l’entreprise situé en Californie. De 2007 à 2013, Serge était basé à Nyon, et était en charge des RH et de la Communication pour les régions Europe Middle East Africa Canada & Latin America. Il était auparavant directeur des ressources humaines en charge du développement de l’organisation au sein de Serono (entreprise de biotechnologie, n°1 mondial dans le traitement de la sclérose en plaques, et de l’infertilité) à Genève. Il a débuté sa carrière au sein de la direction des ventes d’American Express, avant de rejoindre Manpower en tant que directeur de la formation commerciale. Serge a publié plusieurs ouvrages sur le marketing RH (Enjeux et Outils du Marketing RH – Editions Eyrolles 2007), sur le management des ressources humaines (Ressources Humaines pour la première fois - Editions Eyrolles 2006, 100 Questions pour comprendre et agir: les ressources humaines – Editions AFNOR 2007), ou sur la gestion de carrière (Le Guide de votre parcours professionnel – Editions Eyrolles 2007). Serge est également membre du Comité de Rédaction de la revue HR Today (revue suisse des RH), dans laquelle il tient une rubrique régulière. Son dernier ouvrage (publié en octobre 2011 aux Editions de Boeck) porte sur « la Net Generation dans l’entreprise ».

Retrouvez Serge sur Google +.

Lettre à Tim Cook, CEO du I-Monde à qui il manque une case...

Cher Tim,

« Mangez des Pommes ! »

Septembre 1987, Salle de Cours Informatique de l’ESSEC. 18h00.

 

Nous sommes tous en train d’attendre. La nouvelle a circulé toute la journée sur le Campus. « Ils » seraient là ce soir. Les rumeurs les plus folles circulent, certains trimbalent avec eux des revues informatiques encore plus froissées que leurs habituels Lui et Playboy, d’autres se rongent les ongles. Les plus anxieux dévorent des pizzas froides pour pouvoir tenir le choc. La pression est à son comble.

Soudain, le responsable informatique arrive. Il sourit bêtement.

« Alors ? », demande, anxieux, un des étudiants. « Ils sont là… », répond-il. D’un geste hésitant, il sort de sa poche la clé de la salle. L’homme tremble de peur. Je peux le comprendre. Nous sommes tous derrière lui, genre pack de rugby avant la mêlée, prêts à l’écraser dès que la porte s’entrouvrira.

En quelques secondes, le Monde s’accélère. La porte cède, les étudiants courent, le prof pleure de joie. LE Macintosh est arrivé. Pas un, pas deux, mais 15 I-légendes trônent en face de nous. Notre vie vient de changer. Nous sommes devenus des geeks.

 

Juin 2014, devant mon MacBook Air.

Ma passion pour Apple ne m’a pas quitté depuis ce jour mémorable. Je les ai – presque – tous eus. Les Powerbook, iMac, iBook, Duo, etc. Apple et moi, c’est pour la vie. Vous voulez une preuve : il y a un mois, je visitais le parc du Yosemite. Et cette semaine Apple a dévoilé son nouveau système d’exploitation OS X. Qui s’appelle... Yosemite ! Incroyable, non ?

D’ailleurs, au bureau, les informaticiens m’appellent pour me demander des conseils sur vos produits. Cela vous semble un détail ?

Sachez, cher Tim, que je suis un DRH et non pas un informaticien... Là, je suis sûr que, comme on dit en français, « ça vous en bouche un I-Corner ! ». Un DRH qui parle aux informaticiens, c’est proche du I-Miracle ! Et tout ça, c’est grâce à Apple !

Bref, à l’instar d’une marionnette bien connue, je pourrai m’écrier « Mangez des Pommes ».

You « Think – trop – different »

Comme tout fan qui se respecte, je « follow » votre actualité via des sites dédiés. Cette semaine, une nouvelle a retenu mon attention. Vous venez de nommer un nouveau CFO – Luca Maestri. Par déformation professionnelle, j’aime parcourir les bios des « Leadership teams ». Je clique donc sur le lien suivant : http://www.apple.com/pr/bios/ pour accéder au CV de l’heureux élu.

Après quelques secondes, je reviens sur la page principale. Il y a vous, Tim le Chef, Angela – une autre de vos nouvelles recrues - Eddie, Craig, le demi dieu Jonathan Ive, Dan, Philip, Bruce et Jeff.

Je lis, relis. Il y a un truc bizarre... Et soudain, je pars en vrille !!! « Oh Pu"biip" de Mer"biiip" ! C’est quoi ce Bord"biiip" ! »

Cher Tim, sachez que depuis ce triste jour, je suis brisé. J’admirais Apple, et là, je souffre. Mais pourquoi donc ? Tim, je vais être direct : il vous manque une case. Et pas n’importe laquelle. Je n’y croyais pas, mais je l’ai vu de mes yeux vu. IL N’Y A PAS DE DRH DANS VOTRE LEADERSHIP TEAM !!!

« Qui aime bien, châtie bien »

Cher Tim, je sais quelle place l’innovation tient dans votre entreprise. C’est un peu comme Ribéry dans l’équipe de France de Foot (les connaisseurs pourront identifier ma colère au travers de cette phrase codée, probablement incompréhensible pour beaucoup de cadres à Cupertino). Mais de là à éliminer la fonction RH de la Direction d’Apple ! C’est l’innovation de trop... Permettez-moi, cher Tim, de vous apporter quelques précisions quant à mon courroux.

Je défends depuis longtemps le pouvoir de la fonction RH. Elle est trop souvent cantonnée aux seconds rôles.

Or, elle peut vous apporter beaucoup. Un leader ne peut diriger seul. Mais il ne peut non plus diriger qu’au travers de son équipe de management. Entre les deux, il lui faut une structure de protection, de partage, et de contre-pouvoir. Un lieu secret et intime, dans lequel il pourra être lui-même, s’exposer, douter, mais aussi construire et apprendre. Un lieu dans lequel il expérimentera ses idées, cherchera l’opposition, et construira ses arguments.

Ce lieu a la forme d’un triangle. Ses architectes sont trois personnes : vous, Tim, le chef, votre CFO et le DRH. Ce « triangle magique » regroupe les seules personnes qui ont une vue transversale sur l’organisation. Et ça, c’est sacrément important.

En oubliant la fonction RH, vous perdez donc une jambe. Et imaginez un « i » sans jambe... Ne pas avoir de DRH dans votre Executive Team, c’est comme proposer un iPhone sans écran. Vous êtes le système d’exploitation et votre CFO le processeur.

Un grand CEO avec qui j’ai eu la chance de travailler disait souvent : « j’ai besoin d’un porte-voix, d’un porte-plume et d’un porte-flingue ». A vous de choisir ces rôles. Mais votre DRH doit en faire partie.

A bon entendeur, Salut !

Tim, peut-être ne lirez vous jamais ce texte. Mais je garde l’espoir qu’un jour il vous parviendra. Nous pourrons alors en parler. En échange d’un iPhone 6, 7 ou 8 - en avant-première - je pourrai même vous dévoiler quelques petits secrets qui vous aideront à mieux comprendre les DRH.  Et à les apprécier.

En attendant de vos nouvelles, je vous prie d’agréer, cher Tim, l’expression de mes sentiments sincèrement pommés.

Serge

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."