Marmierpascal

DIRECTEUR DE SWISSNEX CHINA

Après avoir passé plus de 10 ans à Boston, Pascal Marmier a récemment rejoint un autre réseau swissnex, celui de Chine basé à Shanghai. Passionné de science et d'innovation, il travaille avec son équipe à promouvoir l’excellence de la Suisse dans ces domaines, renforcer les liens académiques en Chine et créer une communauté d’innovateurs et d’entrepreneurs. Gradué de l’Université de Lausanne, Pascal a aussi suivi une formation postgrade à Boston University et obtenu un MBA de MIT. En plus de chercher les meilleurs talents en science et technologie, il essaie aussi de trouver les meilleurs endroits pour courir dans une ville à forte densité de population.

Les unis suisses à l'assaut des réseaux sociaux chinois

L’internet en Chine fonctionne selon ses propres règles, mais derrière le « Great Firewall », les utilisateurs des sites de médias sociaux sont très actifs. Pour toute stratégie de développement en Chine, il est donc nécessaire de prendre en compte le marketing digital de ses produits ou services. Cela vaut également pour le domaine de l’éducation qui est en plein boom à l’image des quelques 250,000 étudiants chinois qui vont chaque année suivre une partie de leurs études à l’étranger. 

Pour soutenir leurs efforts de recrutement ou de marketing, quelques universités étrangères ont lancé des initiatives sur les médias sociaux chinois. Nous avons ainsi trouvé, parmi les pays les plus prisés par les étudiants chinois, plus de 40 unis américaines, 22 britanniques et 14 australiennes, qui chacune animent un compte Weibo (micro blog comptant plus de 220 millions d’utilisateurs). Duke University a même utilisé ce canal pour rassembler 150 étudiants autour d’un “chat” virtuel.

Deux universités suisses sont présentes sur Weibo: HEC Lausanne et St-Gall. Elles ont participé à un projet pilote (géré par swissnex China et financé par la Fondation Gebert Ruf et le Secrétariat d’Etat à l’Education, la Recherche et l’Innovation) qui leur a permis de mieux saisir le potentiel et les difficultés de ces nouveaux médias. HEC Lausanne compte plus de 300 fans et utilise Weibo pour informer les étudiants potentiels ainsi que pour se faire mieux connaître dans des domaines de compétence tels que le management durable.

La Chine va continuer à jouer un rôle important dans le domaine académique. La qualité de la recherche augmente vite et, malgré les nombreux “returnees” qui rentrent au pays, les chercheurs sont très mobiles. Il faut donc mettre en place des stratégies pour attirer les talents, développer des collaborations avec les meilleurs instituts et promouvoir son institution. De nombreuses plateformes de pays voisins sont déjà populaires en Chine, notamment Campus France ou le site communautaire Aurore Science. Les universités suisses ont rapidement appris l’utilisation des outils de communication digitale tels que Facebook, Twitter ou Youtube (cf. la plateforme Digital Campus), elles doivent désormais penser aussi à une présence plus active en Chine via des outils tels que Sina Weibo, Weixin, ou Renren.

L’étude “Médias Sociaux et Communication Académique” est disponible sur le site de swissnex.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."