Emilyturrettini

CHRONIQUE INTERNET

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

Les téléphones mobiles, un outil contre l'analphabétisme

Des millions de personnes ne lisent pas pour la seule et unique raison qu’ils n’ont pas accès à des textes écrits. Mais les téléphones portables sont en train de changer la donne.

Sur les sept milliards d'habitants que compte la planète, six milliards ont accès à un téléphone portable. Et ces derniers sont de plus en plus répandus là où les livres sont rares, notamment dans les régions les plus défavorisées.

Une étude intitulée  «Lire à l'ère mobile» publiée par l'UNESCO le 23 avril dernier, en partenariat avec Nokia et Worldreader (une société à but non lucratif qui distribue des manuels numériques dans les régions les plus pauvres du globe), donne un aperçu détaillé de qui lit des livres sur téléphones portables et pour quelles raisons.

S’appuyant sur plus de 4000 questionnaires ainsi que des entretiens qualitatifs recueillis dans sept pays (l'Ethiopie, le Ghana, l'Inde, le Kenya, le Niger, le Pakistan et le Zimbabwe), ce rapport montre comment les téléphones portables sont utilisés pour faciliter la lecture.

Pour 9% des personnes interrogées, les téléphones portables sont le seul accès possible à la lecture et 10% lisent sur leurs téléphones parce que c'est moins cher que d'acheter le même livre en version papier.

Une des constatations les plus intéressantes qui est ressortie de cette étude est qu'un tiers des participants lit régulièrement des histoires aux enfants à partir de leurs téléphones. Ils sont parents ou enseignants.

Que lisent-ils? Des romans surtout. Les mots clés de recherche les plus populaires sont «sexe», «love» et «Romeo et Juliet». Mais ils lisent aussi des titres éducatifs et religieux. La Bible et le Coran sont dans le «top 10» des recherches pour les lecteurs de Worldreader.

L'étude de l'UNESCO en conclusion propose des solutions pour accroître la lecture et développer l'alphabétisation. Principalement en élargissant et en diversifiant l'offre, par une campagne d'information pour promouvoir ce mode d'apprentissage et en effectuant des démarches auprès des télécoms pour faire diminuer les coûts de connexions.

Autour de 774 millions de personnes dans le monde ne savent ni lire ni écrire, dont 123 millions de jeunes, rappelle Afrik.com.

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."