DIRECTEUR DIGITAL CHEZ BURSON-MARSTELLER

Directeur digital de l’agence de communication Burson-Marsteller pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, Matthias Lüfkens dirigeait auparavant le département digital du Forum économique mondial (WEF) où il était responsable de la stratégie digitale, de la présence en ligne et des réseaux sociaux. Sous sa direction, le WEF est devenu l’organisation internationale la plus connectée. Matthias intervient régulièrement dans le cadre de grandes conférences sur la technologie telles que LeWeb à Paris, Lift à Genève, the Next Conference à Berlin ou encore SIME à Stockholm. Il possède également une longue expérience dans le domaine du journalisme de radio, de télévision et de presse. Il a entre autres travaillé pour le journal le Daily Telegraph, Libération, l’Agence France Presse, Radio France Internationale, RTL Radio, France Inter, Radio Canada et RTBF. En 1991, il a fondé le guide touristique "In Your Pocket", désormais présent dans 75 villes de 23 pays.

Les stations de ski sur les réseaux: peut mieux faire

Les stations de ski de Suisse romande sont à la traine en matière d'utilisation des réseaux sociaux selon deux études récentes. Selon le ranking des stations et domaines skiables de Suisse romande sur les réseaux sociaux établi par l’agence digitale Virtua, Zermatt caracole en tête des stations les plus branchées, suivie par plus de 70 000 fans et abonnés sur Facebook, Instagram, Twitter, Pinterest et YouTube. Juste derrière Crans-Montana avec 47 000 fans. Verbier arrive loin derrière avec 17 000 fans cumulés.

Comme on pouvait s’y attendre, l’empreinte digitale des 32 stations et 21 domaines analysés est plutôt maigre. Facebook est le réseau social préféré des stations et chacune des 32 stations maintient une page Facebook. Vingt-six stations ont un compte Twitter, la moitié assure une présence sur Instagram et seulement dix utilisent Pinterest.

Instagram se profile pourtant comme la plateforme préférée des skieurs. Ce réseau de partage de photos engendre un taux d’engagement presque 20 fois supérieur à Twitter et deux fois plus élevé que sur Facebook. Le taux d’engagement des pages sur Facebook est également huit fois supérieur au taux d’engagement sur Twitter.

Selon l’étude, les trois stations les plus « engageantes » sont Ovronnaz, Les Diablerets et Crans Montana.

L’étude relève que l’activité des stations sur les plateformes digitales est plus soutenue en hiver qu’en été avec deux tiers des publications en saison hivernale.

Au niveau international, les stations romandes font pâle figure. Selon un ranking des 280 organisation touristiques établi par de l’Observatoire Valaisan du Tourisme (OVT) la page de Zermatt arrive seulement en 45è place et celle de Crans-Montana en 80è position,  loin derrière les stations américaines, françaises et autrichiennes. Dans le ranking des stations internationales sur Twitter, Zermatt occupe la 34è place, Crans-Montana est en 71è position et Verbier seulement à la 98è place. 

Enfin, aucune des stations romandes n'a de page Facebook ou compte Twitter vérifé par une petite étoile bleu. Seulement @CransMontana et @LesDiablerets ont pu enregistrer leur nom de ville sur les réseaux sociaux. Les comptes Twitter et Instagram de @Zermatt, @Verbier, @Villars, @SaasFee, @Thyon, @Leukerbad sont toujours squattés par des inconnus.

Les données de cette étude remontent à la saison 2014/2015. Espérons que les stations feront mieux cette année et atteindront des sommets digitaux. Une belle infographie de l’étude est disponible sur le site de l’agence Virtua.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."