Canalluiginonb Web 0

Journaliste

Licencié en économie (Université de Genève), journaliste indépendant spécialisé en télécommunications, économie et investigation notamment avec des enquêtes sur le blanchiment d’argent et les escroqueries financières, Luigino Canal a été pendant 15 ans le correspondant en Suisse pour le quotidien économique français «Les Echos». Il a collaboré avec de nombreux médias suisses et italiens (Corriere della Sera, l’Espresso). Il se concentre désormais sur les grandes fortunes. Il participe depuis 15 ans à l’élaboration du classement de Bilan des 300 plus riches de Suisse.

Les milliardaires russes aiment la Suisse

Le magazine Forbes vient de publier, pour la dixième année, sa liste des 200 plus grandes fortunes russes. Le ticket d’entrée est à 500 millions de dollars. En 2004, le seuil minimum pour faire partie de ce classement était à 210 millions de dollars. Preuve que la crise n’a pas vraiment frappé ces riches. En 10 ans, certains ont multiplié leur fortune par 10, 18 et même par 34 pour Léonid Mikhelson. Le palmarès recense 110 milliardaires.

Le podium est occupé par Alicher Ousmanov, propriétaire de la plus grande société minière du monde, Metalloinvest, des éditions Kommersant, de 40 chaînes de télévision russes et du deuxième opérateur téléphonique du pays. Sa fortune s’élève à 17,6 milliards de dollars.

Mikhaïl Fridman arrive en deuxième place. Le patrimoine du principal actionnaire du groupe Alfa, un des plus grands conglomérats financiers et industriels privés de Russie, se chiffre à 16,5 milliards de dollars. Léonid Mikhelson, qui préside le producteur de gaz russe Novatek, est en troisième position avec une fortune de 15,4 milliards de dollars.

Dans le «top ten» on trouve deux résidents en Suisse. Viktor Vekselberg, propriétaire du groupe Renova (aluminium, énergie, industries) est juste au pied du podium avec 15,1 milliards, alors que le copropriétaire de Novatek et Gunvor (pétrole), Guennadi Timtchenko (14,1 milliards) occupe la neuvième place.

Autres «Suisses», Vasily Anisimov (38ème avec 2,9 milliards) qui a fait fortune grâce à l’aluminium et à l’immobilier, Viatcheslav Kantor (42ème/2,4 milliards) qui contrôle la société Akron, un des plus grands producteurs mondiaux d’engrais, et enfin le roi de l’acier Dmitry Pumpyanskiy (47ème/2,2 milliards) qui dirige le conglomérat TMK.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."