Emilyturrettini

CHRONIQUE INTERNET

De nationalité américaine et suisse, Emily Turrettini publie une revue de presse sur l'actualité Internet depuis 1996 et se passionne pour les nouvelles tendances.

Les derniers seront servis en premier

La file d'attene devant le magasin Apple de Londres en 2014.

Crédits: ZeroEdge

Dans deux études pour le moins surprenantes, des chercheurs danois ont trouvé que la méthode traditionnelle pour faire la queue, selon le principe du «premier arrivé, premier servi», ne serait pas la plus efficace. Servir le dernier arrivé en premier serait bien plus rapide.

Selon le professeur Lars Peter Osterdal de l’University of Southern Denmark dont le travail de recherche a été publié dans Discussion Papers on Business and Economics, les files d’attentes sont un «merveilleux exemple de perte de temps». Un mode de fonctionnement qui incite les premiers à arriver beaucoup trop tôt.  

Osterdal et son collègue Trine Tornoe Platz ont étudié une situation classique, celle de passagers qui attendent devant une porte d’embarquement. Tenus de se présenter 30 minutes avant le départ, ils forment une queue qui prend fin lorsque tous les passagers sont entrés dans l'avion.

Lorsque les chercheurs ont fait passer le dernier arrivé en premier, le temps d'attente s’est raccourci. Il n’y avait plus de raisons pour que les passagers se précipitent pour faire la queue.

Dans une autre étude, des chercheurs ont expliqué aux passagers qu’ils seraient choisis au hasard pour entrer dans l’avion. Alors ces derniers ne se sont plus hâtés vers la porte d’embarquement. Ils se sont attardés et arrivant de manière décalée, le temps d'attente a été diminué.

On peut imaginer que celui qui a patienté vertueusement, et qui injustement se voit dépasser, manifeste son indignation (dans le meilleur des cas). Mieux vaut prévenir les intéressés du changement de principe avant que la queue ne se forme. 

Mais malgré l’efficacité du «dernier arrivé, premier servi» testé par les Danois, il est peu probable que cette méthode se généralise. Comme de nombreuses études en économie comportementale l’ont démontré, les gens se soucient souvent moins de l’efficacité que de l’équité, même si cela leur coûte personnellement, rapporte Le Monde

A l’heure où Apple dévoile ses derniers modèles, les grandes messes de files d’attente se profilent déjà devant les Apple stores. Un scénario qui se perpétue lors de chaque lancement, dans le monde entier, parfois des jours avant que les nouveaux produits soient même disponibles.

Ce genre de comportement n’est plus souhaité par Apple. L’ambiance dans la queue n’est pas toujours bon enfant et les achats dans les magasins, bondés, sont source de stress. «Les longues files d’attente où le client croise les doigts en espérant avoir le produit qu’il est venu chercher, c’est du passé» a déclaré Angela Ahrendts dans une note destinée aux vendeurs des Apple Store, rapporte iAddict

Apple souhaite dorénavant guider les clients vers l’achat en ligne et la livraison à domicile. 

Chris Plante, journaliste au journal The Verge en a fait l’expérience. Sa commande passée online à 3h00 du matin - en caleçon et sans sortir de chez lui - a été confirmée à 3h25. Livraison prévue dans 7 jours.

 

Les deux études:  The curse of the first-in-first-out queue discipline et Strategic Behavior and Social Outcomes in a Bottleneck Queue: Experimental Evidence

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."