Koppel Peter

COFONDATEUR DU FORUM PME/KMU

Dans les années 80, Peter Köppel est chargé de cours en littérature française et comparée à l’Université de Zurich. Après une formation en analyse politique internationale, il devient consultant en entreprise à Saint-Gall. Il participe également à la rédaction du Livre blanc de David de Pury. En 1996, Peter fonde une agence de communication à Zurich. En 2009, il est l’initiateur et le coorganisateur du Forum PME/KMU pour le rapprochement alémanico-romand dans l'économie.

Les coopérations alémanico-romandes: un atout économique

L‘avis de Christian Sieber, CEO de Sieber transports SA, Berneck SG

 La vallée du Rhin saint-galloise s‘étend de Sargans jusqu‘à l‘embouchure du Rhin dans le lac de Constance. Elle comprend les districts de Rheintal et de Werdenberg. Voisine directe de l'Autriche et, avec cela, de l'Espace Economique Européen, de l‘EEE, la zone est à deux pas de la Bavière et du Bade-Württemberg, les Länder allemands avec qui la Suisse a le plus d'échanges commerciaux en Europe. 

Cette vallée pittoresque a une longue tradition industrielle et technologique. Or, c‘est l‘entrée en vigueur de l‘EEE, vers le milieu des années 90, qui a donné une impulsion supplémentaire au développement économique de la région.

Prenez l'entreprise de transports Sieber, à Berneck SG: fondée en 1975, active sur un plan assez régional pendant vingt ans, elle s'est implantée en 1996 dans le Vorarlberg avoisinant pour profiter de l‘EEE. Deux ans plus tard, ses dirigeants ont décidé de faire le grand saut en s‘établissant dans la périphérie opposée de la Suisse, par l'acquisition de l‘entreprise de transports Francey, domiciliée à Villeneuve VD.

Puis ce fut, pendant dix ans, l‘expansion coup sur coup dans toute la Suisse: Bâle, Zurich, le Tessin. Le succès ne s'est pas fait attendre, et en 2008, le titre de "transporteur de l‘année" a été décerné à l'entreprise Sieber par l‘Union internationale des Chauffeurs Routiers UICR, et en 2012, le 2e Prix de l'Entreprise de Suisse orientale par le Swiss Venture Club. 

Ce 15 janvier, Christian Sieber et moi avons eu l'occasion de faire connaissance, discuter et réaliser la vidéo jointe à ce billet. Nous entretenant d'abord en dialecte alémanique, nous nous sommes mis à parler français, pour développer sur les relations alémanico-romandes. Christian Sieber, qui se rend assez souvent en Suisse romande, sympathise visiblement avec l'idée de mieux cultiver ce lien, précieux pour la Suisse.

Pour ce transporteur intégral, les bonnes relations avec les partenaires et clients romands et tessinois constituent une priorité. Ses camions sont pleins quand ils font route vers l'Ouest, et ils sont pleins aussi quand ils rentrent au siège principal. Et quelques différences culturelles mises à part, le fonctionnement est partout le même. Pas besoin d'avoir recours à l'anglais, chacun parle sa propre langue, lui-même s'exprimant en français vis-à-vis de ses clients et de ses collaboratrices et collaborateurs romands. Grâce à une culture d'entreprise accueillante, Sieber a parfaitement réussi l‘intégration de ses succursales latines. 

 Son expérience positive de la coopération alémanico-romande, pourrait-elle servir de modèle à des PME d‘autres secteurs? Mon avis: si vous êtes aussi décomplexé que Christian Sieber face à d'autres langues et cultures, vous réussirez dans toute autre région linguistique. Notez que Christian Sieber se montre impressionné par l‘essor de l‘EPFL et l‘esprit d‘entreprise que l‘on y cultive. En Suisse romande, il y a des PME très avancées dans le domaine de la haute technologie, prioritaire pour ce prestataire de services logistiques intégrés. Des coopérations pourraient être avantageuses pour des PME alémaniques, et pour l‘économie helvétique en général, estime-t-il. 

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."