Sebastien Fabbi

DIRECTEUR DE SWISS WINE PROMOTION

A presque 40 ans, Sébastien Fabbi est un expert marketing ascendant épicurien tendance bachique.

Sa vie professionnelle commence au Journal de Genève et Gazette de Lausanne en passant par de grandes agences médias, créatives et digitales, à Genève, Zurich, Lausanne, Berne et Londres. Depuis 8 ans, il travaille pour les vins du Valais et les vins suisses en tant que consultant marketing & médias avant de relever les manches et de reprendre la direction de Swiss Wine Promotion en janvier 2012. Son ambition ? Faire des vins suisses une « marque » aussi prestigieuse que les vins toscans ou bordelais tout en s’inspirant du savoir-faire et de la réussite des horlogers suisses.

Son inspiration ? « Descendre dans une cave à vin est encore le seul moyen que l’Homme ait trouvé pour remonter le temps ». G.Revel

Le Pinot Noir des Grisons, trésor caché de l’Europe

Je suis un grand amateur de Pinot Noir. Mes pérégrinations gustatives et culinaires m’ont amené à connaître, en premier lieu, les vins de Bourgogne aux belles appellations ronflantes et valorisantes pour le quidam qui en commande au restaurant ou le partage avec ses amis. Bien entendu, il se produit de magnifiques vins chez nos amis français et nous pouvons allégrement nous inspirer de l’immense travail accompli. Mais aujourd’hui, pour quel rapport prix/plaisir ? Ils deviennent inabordables, inaccessibles.

Depuis quelques années, je fais le tour de la Suisse et de ses vignobles et j’ai eu le privilège de vivre de très belles émotions dans différentes régions grâce à ce noble et combien difficile cépage qu'est le Pinot Noir. Difficile ? Oui, il est notoire que c’est un cépage très délicat à gérer, tant à la vigne qu’à la cave, étant quelque peu capricieux. Il faut donc le dompter, l’amadouer et l’aimer pour en extraire ses grandes qualités. Mais c’est aussi assez logiquement un cépage qui permet de révéler la grandeur du Vigneron qui le choie. Pour l’anecdote, il est aussi compliqué à maîtriser que le chasselas qui, lui aussi, communique très bien les particularités du terroir sur lequel il est cultivé.

Le Pinot Noir est le cépage rouge le plus répandu en Suisse. Nous allons donc en trouver dans chaque région, avec des expressions différentes et parfois merveilleuses.  Aujourd’hui, j’aimerais amener une touche d’exotisme à mes pérégrinations et, en tant que « Welsche », je me sens « obligé » de vous parler d’une région que j’affectionne tout particulièrement, à savoir les Grisons. Les Grisons, c’est un peu la mecque (si je puis dire) du Pinot Noir en Suisse - sans oublier d'autres cantons phares comme Neuchâtel par exemple. Nous nous tournons tantôt à l’Est, tantôt à l’Ouest de la Suisse et, en finalité, nous devenons tous des disciples du divin cépage.

Votre serviteur ne savait pas que l’on pouvait produire de si beaux flacons, là-bas, en Suisse alémanique – ça, c’est pour la petite touche de chauvinisme – et donner tant de bonheur à l’amateur que je suis. Malans, Jenins, Fläsch ne vous disent peut-être pas grand chose, mais c’est bel et bien dans ces villages que l’on réalise des vins de classe mondiale. Que ce soit Gantenbein, Studach, Fromm, Obrecht, C.Hermann, Dontasch, Litwan pour ne citer qu'eux. Ces domaines réalisent des Pinot Noir exceptionnels.

Ils produisent des vins avec une très grande concentration en fruit. Les rendements oscillent entre 200 gr et 600 gr, tandis que la législation vitivinicole suisse autorise jusqu’à 1,2 kg au mètre carré. On privilégie la qualité à la quantité. N'est-ce pas cela notre « Schweizer attitude », quelque part ? Ce sont des Pinot Noir qui sont élevés dans des barriques de chêne et qui méritent d’attendre au moins 2-3 ans avant de voir le bois fondre et donner des arômes de vanille, de pain brioché ou beurré tout en révélant des arômes de cerise, de griotte, de poivron rouge ou de réglisse.

Le terroir grison peut s'apparenter à celui de la Bourgogne et les vins qui naissent sont donc logiquement plus comparables à de grands Bourgognes qu’à ces « jus de bois » en provenance du nouveau monde... Pardonnez-moi l'expression.

Comme vous le savez, les Grisons se situent dans la vallée du Rhin, au pied d'un magnifique groupe de montagnes imposantes. Les sols sont principalement calcaires et schisteux, complétés de composantes argileuses ou sableuses par endroits. Les altitudes de culture sont comprises entre 500 et 700 mètres et le plus important à retenir est que le climat y est tempéré grâce à un régime de foehn automnal unique en son genre qui agit directement sur la maturation des raisins. Les grandes différences thermiques entre le jour et la nuit favorisent d’ailleurs un mûrissement lent et une expression poussée des arômes.

Si vous voulez « bluffer » vos proches, sortez une belle bouteille de Pinot Noir des Grisons et surprenez-les. Les buveurs d’étiquettes et les autres apprécieront.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."