Strobinofabrice

ANALYSTE CHEZ ANALYSES & DÉVELOPPEMENTS IMMOBILIERS

Diplômé de l'Institut d'études immobilières (IEI), Fabrice Strobino est architecte universitaire et chef de projets immobiliers chez Analyses & Développements Immobiliers depuis 2003. Il a en outre suivi le cursus de l'AZEK pour les gérants de fortune. Fort d'une expérience de plus de 4000 expertises pour de grandes banques, il est membre de l'Association des promoteurs et constructeurs genevois (APGC) et membre de la Chambre suisse des experts immobiliers (CEI).

Le marché immobilier et les Muppets!

Cette semaine aura été riche en pouêt-pouêts  et grimaces comiques au théâtre des Muppets de l'immobilier!

D’abord on apprend que l’aéropage de bien-pensants (FINMA / FONZIE), celui qui n’a pas évité la crise des subprimes, pense que l’immobilier est encore trop cher. Il faut donc freiner l’envolée des prix ! Mais laquelle ? Ils ont déjà corrigé et se sont stabilisés depuis plus d’un an. Ils continuent même  à le faire naturellement. Oui, mais le système informatique qui leur a coûté deux bras deux yeux et qui ne regarde que six mois en arrière dit que le marché se calme, un peu. Fonzie dit aux banquiers, les  Gonzos de l’ASB que s’ils ne proposent pas des solutions, alors il va sévir lui-même. Vent de panique dans les salons feutrés ! Que faire ? On fume la moquette et les Gonzos discutent entre eux. Ils proposent quoi ? Ce qu’ils appliquent déjà eux de concert, mais pas les acteurs périphériques. Ouf ! (http://www.tdg.ch/suisse/Voila-ce-qui-attend-les-futurs-proprietaires-/story/30223214).

Tout le monde crie au loup, sans voir les réelles causes et le Tsunami de la LPP qui se prépare. La cause de tout ceci est à trouver dans le deuxième pilier qui sera bientôt exclu de l’achat ou de l’amortissement immobilier. C’est déjà gravé dans la pierre! Et pourquoi ? Lorsque les caisses de pension ont crié au loup de la sous-couverture, il leur a été demandé d’estimer leurs immeubles à la valeur vénale. C’est la moins prudente, à contrario de ce que font les banques pour les emprunteurs ! Résultat, la fortune immobilière s’envole et le taux de couverture est assuré. Mais, la valeur d’un immeuble est directement dépendante du taux que nous trouvons sur les marchés. Et ils sont bas ! Alors, comme tous les Gonzos et Fonzie s’accordent à crier depuis deux ans qu’ils vont remonter, on craint pour les caisses de pension et leur trésor de guerre.

Au lieu de prévoir une refonte en profondeur de l’imposition de l’immobilier et d’encourager son accession, on préfère, comme dans tous les domaines, faire du bricolage. On rajoute une couche au mille-feuille sans voir qu'il tangue. Ceci ouvre la voie aux slogans forts des populistes qui ne sont pas prêts de perdre des voies !

Alors, les Gonzos et Fonzie, c’est le moment de réfléchir ou la torpeur estivale diluera tout?

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."