Koppel Peter

COFONDATEUR DU FORUM PME/KMU

Dans les années 80, Peter Köppel est chargé de cours en littérature française et comparée à l’Université de Zurich. Après une formation en analyse politique internationale, il devient consultant en entreprise à Saint-Gall. Il participe également à la rédaction du Livre blanc de David de Pury. En 1996, Peter fonde une agence de communication à Zurich. En 2009, il est l’initiateur et le coorganisateur du Forum PME/KMU pour le rapprochement alémanico-romand dans l'économie.

Le mantra de Flumroc: intensifier la communication alémanico-romande!

Autre entreprise qui jette le pont entre la Suisse romande et alémanique: Flumroc SA, numéro 1 sur le marché suisse des produits en laine de pierre pour l'isolation contre le feu, le bruit et la chaleur. Son siège principal est à Flums (SG), elle possède des succursales à Eclubens (VD) et à Metz, en France, où sa clientèle est considérable. Flumroc compte environ 280 employés à plein temps, elle est l'un des plus gros employeurs de la région de Sargans. 

Pour Flumroc, le site romand est une nécessité stratégique, car il s'agit d‘affirmer bien visiblement son leadership dans le secteur de l'isolation sur le marché suisse. Cela exige un effort d‘innovation permanent, raison pour laquelle les coopérations avec les centres de recherche helvétiques sont nombreuses. Les partenaires principaux sont l'EPFL, l'ETHZ, l'Empa, les HES et la commission pour la technologie et l'innovation de la Confédération (CTI). Ces coopérations sont d'autant plus importantes que Flumroc joue un rôle de premier plan dans l'optimisation du bilan énergétique des bâtiments, via l'isolation thermique, surtout. 

Ce 28 janvier, je me suis rendu à Flums SG pour rencontrer Franz Kainz, membre de la direction et chef de vente. Il m‘explique que la communication alémanico-romande ne pose pas de problème du tout en dehors de l'entreprise, car là, ce sont surtout les produits qui parlent et qui convainquent le client. 

C'est à l'intérieur de l'entreprise qu‘il s'agit de mettre en phase les différentes cultures et habitudes. Cela ne se fait pas en une seule fois, au contraire, c‘est une tâche quotidienne, car l'on n'a jamais fini de coordonner les processus de travail et d'optimiser les coopérations entre équipes romandes et alémaniques. "Nous allons encore davantage intégrer les équipes d‘une région dans des projets de l'autre, affirme Monsieur Kainz, car il y a là un potentiel dont nous n'avons pas encore suffisamment su profiter." Le plus important: ne pas s‘abstenir d'investir beaucoup de temps et d'énergie dans la communication interne, entre Romands et Alémaniques. C‘est un investissement qui porte des fruits, tôt ou tard. 

Devant la caméra, Franz Kainz tient à s'exprimer en haut allemand. Dans son entreprise, chacun s'exprime dans sa propre langue, principe qui fonctionne assez bien, mais qui exige un effort de communication supplémentaire, de part et d'autre...

 

www.flumroc.ch

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."