Bernard Radon

DIRECTEUR GÉNÉRAL DE COACHING SYSTEMS SARL

"Il y a chez Bernard Radon une quête perpétuelle pour comprendre les mécanismes de la stratégie et du management. Mais comment s’y prend-t-il pour coucher sur papier ce foisonnement d’expériences d'accompagnement de cadres et de cadres dirigeants? Je crois qu’il s’amuse à noter ses idées sur un petit calepin imaginaire. Il les transcrit ensuite sur des petits morceaux d’étoffe qu’il range soigneusement dans une boîte. Et quand le besoin de publier se fait pressant, il les sort, les trie, les arrange et enfin les coud soigneusement les uns avec les autres pour en faire un patchwork très ordonné dont l’image est non seulement cohérente, mais aussi d’une pertinence logique qui interpelle ses lecteurs. Il dit d’ailleurs en substance dans ses différents livres que l’on apprend à connaître son environnement par touches successives, comme si on reliait entre eux les morceaux d’un vaste puzzle. Au final, après avoir pris du temps, acquis et comparé toutes nos connaissances, c’est l’image d’ensemble qui se dégage: les organisations humaines dans toute leur complexité".

Le manager et la gouvernance: Qui va lire 300 pages de chiffres et de graphiques?

Dans nos organisations, la vie professionnelle est de plus en plus envahie par la bureaucratie. Contrôles, évaluations, rapports sont devenus le lot quotidien de tous les managers. La semaine dernière, le directeur d’une usine me montre un classeur fédéral qu’il doit remplir : "Voyez-vous, me dit-il, j’ai 15 jours de travail et cela représente aussi une semaine pour chacun de mes six collaborateurs. Je n’ai pas le temps au bureau, je le ferais le week-end ou le soir". Cette anecdote pose de nombreuses questions :

  • Qui va lire 300 pages de chiffres et de graphiques ?
  • Quelle tension existe-t-il entre le besoin d’une autonomie nécessaire à tout collaborateur et l’exigence d’une gouvernance chargée de coordonner et de comptabiliser ?
  • La confiance n’exclut pas le contrôle, mais jusqu’à quels coûts ?

Une gouvernance tatillonne pose aussi la question d’un individu autonome, membre souverain d’une démocratie qui, assujettit à des ensembles normatifs contraignants, n’a aucune légitimité de contribuer.

Un séminaire de la HEG Arc

Le 17 décembre à Neuchâtel, la HEG Arc propose une après-midi de réflexion sur la "Gouvernance: le management pris entre autonomie et contrôle" .

Trois grands thèmes y sont abordés:

  • Le néomanagement entre gouvernance et gestion de soi.
  • Quand le pouvoir des cadres se dissout dans la complexité de l’organisation.
  • Enfin le point de vue des soins, soigner et prendre soin : les stratégies alternatives à l’hôpital.

Ce séminaire orienté résolument vers le transfert immédiat dans le domaine professionnel permet aux participants de connaître et de comprendre ses marges de manœuvres dans un système de contraintes organisationnelles. Dans les faits, comprendre pour agir est la clef du management de demain.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."