Koppel Peter

COFONDATEUR DU FORUM PME/KMU

Dans les années 80, Peter Köppel est chargé de cours en littérature française et comparée à l’Université de Zurich. Après une formation en analyse politique internationale, il devient consultant en entreprise à Saint-Gall. Il participe également à la rédaction du Livre blanc de David de Pury. En 1996, Peter fonde une agence de communication à Zurich. En 2009, il est l’initiateur et le coorganisateur du Forum PME/KMU pour le rapprochement alémanico-romand dans l'économie.

Le Léman, Zurich et les centres régionaux: Multiplions les passerelles!

La qualité de nos réseaux décide souvent de l‘impact de nos activités. Ces réseaux sont d‘autant plus efficaces qu‘ils sont renforcés par ceux de notre environnement, dont la connectivité peut être plus ou moins élevée.  

En Suisse, nous avons deux zones particulièrement destinées à nous connecter au monde: le Léman et la région de Zurich, zones de connectivité globale.

Jusqu‘à présent, ces deux grands pôles se sont chacun développés quasiment seul. Une certaine concurrence n‘était pas absente de ce développement et l‘a même stimulé. Au début des années 90, Zurich était nettement en avance sur le Léman, mais celui-ci l‘a rattrapée dans bien des secteurs, surtout dans le domaine du high tech, secteur moins présent à Zurich, qui cherche aujourd‘hui à le développer davantage face à un rétrécissement de sa place financière à l‘heure de l‘abolition du secret bancaire. 

Or le Léman n‘échappe pas, lui non plus, aux conséquences de la multiple crise actuelle. Il serait donc temps que ces deux pôles se résolvent à plus de coopération, afin de profiter eux-mêmes et de faire profiter le pays de leur complémentarité et de leur connectivité globale ainsi renforcée

Le climat de coopération qui en résulterait serait bénéfique pour les régions qui se groupent autour d‘eux: Cela les inciterait à ne pas se tourner seulement d‘un côté, mais du côté des deux pôles à la fois et d‘intensifier les échanges entre elles, augmentant ainsi leur marge de manoeuvre et leur potentiel. Voilà une situation propice à des innovations multiples dans bien des secteurs!

Faut-il attendre à ce que la politique bouge? Non! Pour gérer leurs relations mutuelles, les entreprises se sont dotées elles-mêmes d‘organisations et d‘associations, dont les chambres cantonales et les associations de branches. Mais cela ne suffit plus aujourd‘hui, à l‘heure de l‘impératif du décloisonnement du paysage économique suisse, car à l‘intérieur du pays, ces organisations fonctionnent trop souvent comme des vases clos. Ce qu‘il faut aujourd‘hui, c‘est au contraire des passerelles entre les deux grands pôles helvétiques d‘une part et leurs régions d‘autre part. Cela ne remplace pas l‘initiative entrepreneuriale, mais cela la stimule en la facilitant. 

Il en existe déjà des prototypes: le Forum PME/KMU (voir ici mon blog du 19 février 2013, „Pour une plateforme économique alémanico-romande“ et le site www.forum-pme-kmu.ch), ainsi que le Forum du bilinguisme, qui opère à partir des régions bilingues proprement dites et qui organise sa prochaine rencontre pour entrepreneurs ce 30 avril au Centre de rencontres Waldegg, Soleure (voir www.bilinguisme.ch). 

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."