Francois Briod

CEO ET CO-FONDATEUR DE TAWIPAY.COM

François Briod dirige TawiPay.com, le comparateur de services d’envois d’argent à l'étranger, et a co-fondé Direction N'tolo, une association active au Cameroun dans le domaine du micro-crédit et des bourses d'études, à l'âge de huit ans. Enthousiasmé par les possibilités des nouvelles technologies et leur impact sur la société, il rend compte des tendances digitales et du monde de l'entrepreneuriat en Suisse. De Douala à Berlin en passant par Santiago de Chile, François a toujours été passionné par le développement d'outils habilitant les populations défavorisées grâce à des mécanismes technologiques ou financiers.

Le Growth Hacking, nouveau moteur de croissance des startups web

Un nombre d’utilisateurs en croissance exponentielle, des valorisations qui explosent du jour au lendemain : le succès des startups web comme Whatsapp ($19 milliards en 5 ans) ou Airbnb (~$10 milliards en 6 ans) ont de quoi donner le tournis. Mais derrière ces succès fulgurants se cachent souvent une dizaine de services similaires qui n’ont jamais percé. Alors, que différencie Dropbox d’un pCloud dont vous n’avez jamais entendu parler ? La qualité du service bien sûr, mais surtout une stratégie d’expansion bien pensée et intégrée au processus de développement du produit. En effet, ces phénomènes de croissance sont rarement le fruit du hasard…

Dropbox, par exemple, a très vite dû se remettre en question au début de son existence lorsque les responsables marketing se sont rendu compte qu’ils dépensaient plus de 230$ en publicité sur les moteurs de recherche pour acquérir un nouveau client leur en rapportant que 90$. Une stratégie non-viable qui les a forcés à réfléchir au-delà des techniques traditionnelles.

C’est en analysant les comportements de leurs utilisateurs qu’ils remarquent alors que la recommandation par des proches génère les clients les plus fidèles. En réfléchissant comment intégrer ce phénomène dans leur produit et l’encourager à grande échelle, ils ont eu alors l’idée de leur fameux programme de recommandation où les deux protagonistes de l’échange gagnent de l’espace de stockage supplémentaire gratuit. Le résultat ? Plus de 2.8 millions de recommandations envoyées dans les 30 premiers jours après le développement de cette fonctionnalité et des nouvelles ouvertures de compte en croissance de 20% tous les mois depuis.

Le cas de Dropbox est loin d’être isolé. LinkedIn et ses effets de réseau optimisés, Paypal se nourrissant des efforts d’eBay avant de se faire racheter, Instagram et son partage sur les réseaux sociaux facilité... tous ont dû mettre en place des outils de croissance non-conventionnels pour connaître leur succès.

Growth Hacking, c’est le terme que Sean Ellis, responsable du coup de génie chez Dropbox, a utilisé pour nommer cette nouvelle manière d’aborder ces dynamiques propres au web. Mêlant développement technique, démarche marketing, analyse de données et connaissance profonde des utilisateurs, ces Growth Hackers échangent conseils et pratiques, qui ne s’apprennent pas dans les bouquins de marketing, sur le web et notamment sur la plateforme collaborative www.growthhackers.com.

Dans cette nouvelle ère, la séparation entre le marketing et la programmation devient floue. Le plan marketing à six mois est remplacé par des cycles d’expérimentations plus courts. Le marketer n’a plus besoin d’avoir une confiance aveugle en son instinct, mais ses hypothèses sont validées par les données récoltées lors de ses tests. On ne crée plus l’envie de produits chez le consommateur, on crée des produits dont le consommateur a envie. Et enfin, le marketing n’est plus considéré comme un emballage cadeau appliqué à la fin du cycle de développement, mais un état d’esprit qui insuffle des idées de fonctionnalités à fort potentiel de croissance tout au long de sa création.

Bienvenue dans l’ère du marketing numérique basé sur les données et l’expérimentation continue.

Préparez-vous à ce que le Growth Hacking change la manière dont on vend un produit numérique de la même manière dont la mouvance du lean startup a changé la manière dont on démarre un business…

Freepik

 

 

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."