Ladermannsebastiennb

FONDATEUR DES EDITIONS ALPAGA

Editeur, journaliste indépendant et spécialiste en communication, Sébastien Ladermann est passionné de gastronomie et de voitures anciennes notamment. Deux thèmes qui l’inspirent au quotidien dans ses diverses activités, au point de nourrir une intense réflexion sur l’art de (bien) vivre et d'avoir consacré aux plus prestigieux chefs de cuisine lémaniques un ouvrage novateur (Portraits (intimistes) de chefs, paru aux Editions Alpaga) préfacé par F. Girardet, Ph. Rochat et G. Rabaey.

Le chasselas - Redoutable juge de paix

Ce cépage - dont l’image s’avère pour le moins contrastée dans l’esprit des consommateurs - constitue un redoutable juge de paix. Pour le terrain dont il exprime comme peu d’autres les particularités (qualités et défauts), mais également pour le travail du vigneron. Si l’un d’eux vient à faillir, le fragile équilibre d’un vin au moût assez neutre s’en ressent et le résultat final déçoit.

Cépage blanc de référence en Suisse romande, le chasselas donne généralement un vin fruité et floral, très fin lorsqu’il s’avère réussit, vulgaire en cas de surproduction ou de climat défavorable. Délaissé pendant de longues années au profit de vins plus aromatiques et puissants, il connaît actuellement un regain d’intérêt. Sur sa zone de production où sa capacité de vieillissement commence seulement à révéler son potentiel inexploité ou presque jusque-là. Mais au-delà des frontières helvétiques également, en particulier au Japon dont il accompagne particulièrement bien la gastronomie.

Bref - car nous y reviendrons plus en détail - tour d’horizon:

Domaine Pierre Fonjallaz, Dézaley Grand cru, 2001, www.lacouleurduvin.ch (CHF 31.-) - Le canonique

L’exemple même d’un vin très élégant issu d’une sélection de vieilles vignes, dont la faculté à traverser les années en se bonifiant bouscule certaines idées reçues. Un vin de gastronomie que l’on associera volontiers - outre les accords régionaux classiques - à des viandes blanches.

Domaine des Muses, Fendant Tradition, 2012, www.bignens.ch (CHF 29.-) - Le minéral

La cuvée haut de gamme de ce domaine familial établi à Sierre présentent une robe jaune clair avec une belle brillance, des arômes de fruits secs et de fleurs blanches, une bouche fraîche très minérale. De quoi accompagner un beau fromage à pâte dure par exemple.

Domaine Mermetus, Villette blanc, Vase n°10, 2012, www.cavesa.ch (CHF 21.-) - Le persistant

Henri Chollet et son fils Vincent - vignerons émérites du Lavaux - proposent ici un vin à la longueur étonnante et à l’équilibre parfait, alliant finesse et structure. En accorte escorte des plus beaux poissons du lac, de fromages locaux… ou tout simplement pour lui-même, à l’apéritif!

Domaine Croix Duplex, Lavaux, Paradoxe, 2011, www.vogel-vins.ch (CHF 21.-) - L’original

Voici un chasselas singulier, n’ayant pas subit - après la fermentation alcoolique - la malolactique qui confère habituellement au vin une rondeur supplémentaire. Bouche vive et fraîche donc, mais sans excès, avec une belle minéralité et une sapidité qui se prolonge. 

Château Maison Blanche, Yvorne Grand cru, 2012, www.gazzar.ch (CHF 18.15) - Le classique

Un vin de conception classique présentant une robe jaune pâle lumineuse, des arômes de tilleul, de silex et de pierre à fusil typiques, complétés par une note miellée. Accompagne aussi bien poissons, viandes blanches que les spécialités locales à base de fromage.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."