Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

LAUSANNE/Qu'y a-t-il dans la caisse servant de première pierre au musée?

Crédits: Keystone

A l'heure où je vous postais hier après-midi mon texte sur la pose de la première pierre du nouveau Musée cantonal des beaux-arts de Lausanne, on ignorait encore le contenu de cette dernière. Une pierre qui qui présente donc sous la forme d'une caisse tout en longueur, chargée de présents d'artistes. On sait maintenant ce qu'elle renferme. Je l'ai appris par «Le Temps», mes liens avec le service de presse de presse de l'institution s'étant apparemment distendus. 

Eh bien, Alain Huck a donné des semences de pensée, geste hautement symbolique. Silvia Baechli, dans la même idée, a expédié des graines de l'arbre poussant devant son atelier. Celles d'Ai Weiwei, qui expose en ce moment à Florence avant d'être à Rumine en 2017, sont naturellement en porcelaine. Miriam Cahn a raboté une poutre de son atelier grison. Il y a un pinceau de Soulages, transmis par sa galeriste Alice Pauli, et un autre de Balthus, apporté par Setsuko Klossowska. Zao Wou Ki est représenté par un couteau à peindre, également offert par sa veuve. Ce sont en revanche les enfants de Jean Otth qui ont répondu.

Bronze, dessins, pâte à modeler 

Il y a aussi des œuvres. Un minuscule bronze de Giuseppe Penone. Un tout petit monochrome bleu d'Olivier Mosset. Herman de Vries a fait envoyer de l'hôpital néerlandais où il se trouve un petit dessin. Un autre dessin a été expédié d'Inde par Nalini Malani. Silvie Defraoui a fait parvenir une diapositive et une  de son défunt mari Cherif. Frédéric Clot a donné une souris en pâte à modeler, transformée en porc-épic par des épingles. Je m'arrête là. Il y a en tout 79 ou 80 envois. 

La chose fait doublement rêver quand on écrit à Genève. A un nouveau musée bien géré, naturellement, qui conserverait le site de l'ancien. Mais aussi aux liens nécessaires non seulement avec les autres institutions et les collectionneurs, mais avec les créateurs. Le Mamco pourrait certes se permettre un tel geste de demande de dons, qui est aussi un geste de pouvoir. Il est en contact permanent avec d'innombrables plasticiens. A qui le Musée d'art et d'histoire pourrait-il décemment écrire en 2016? Je vous le demande.

Photo (Keystone): Anne-Catherine Lyon et Pascal Broulis remplissaient la caisse, le jeudi 6 octobre.

Ce texte intercalaire complète celui posté immédiatement en dessous de lui.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."