<p>Executive chairman de Teads</p>

Executive chairman de Teads, Pierre Chappaz, 56 ans, préside depuis Genève, la plateforme de vidéo publicitaire mondiale. Créée en 2011, Teads (contraction de Technology et Advertising) est maintenant présent dans 18 pays et fournit sa technologie aux plus grands medias du monde dont Bilan.

Français, Pierre Chappaz est établi dans la région genevoise depuis 2000. Il a fondé le comparateur de prix sur Internet Kelkoo puis l’a revendu à Yahoo! en 2004. Après quelques mois à la présidence de Yahoo! Europe, il reprend l’initiative en fondant plusieurs startups (Wikio, Netvibes, Ebuzzing, Photobox...). Pierre est un blogueur très actif: visitez son blog personnel http://pierrechappaz.overblog.com/ et son blog politique libertarien.overblog.com.

La Suisse coincée par Schengen

En 2005, le peuple suisse a fait une erreur en votant à 55% pour rejoindre l'accord de libre circulation de Schengen. S'il y avait un nouveau vote aujourd'hui, le résultat serait certainement très différent.

Car on avait promis au peuple davantage de sécurité grâce à la collaboration internationale des polices et aux fichiers de délinquants, et la réalité a été une augmentation des crimes sans précédent. La pègre lyonnaise, et certaines populations venues de pays de l'Est, ont profité de la libre circulation pour venir piller la Suisse, qu'ils perçoivent comme un pays riche et peu apte à se défendre. Un véritable magasin de sucreries à ciel ouvert.

La Suisse coincée?

Aujourd'hui, la Suisse est coincée. Faute de pouvoir dénoncer l'accord de Schengen (très très compliqué), elle en est réduite à activer une clause de sauvegarde, valable pour une durée maximale d'un an. Cette clause permet de fixer des contingents d'immigration aux pays qui ont souscrit à l'accord. Et comme l'Europe ne veut pas que les Roumains et les Bulgares soient "stigmatisés", la seule solution pour la Confédération est de limiter l'accès au pays pour tous les citoyens de l'Union européenne.

Une mesure forcément très provisoire, qui flatte peut-être certaines tendances politiques xénophobes, notamment anti-françaises, mais ne règle rien.

La question reviendra très vite: la Suisse doit-elle et peut-elle sortir de Schengen?

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."