Antoine Verdon

ENTREPRENEUR ET INVESTISSEUR, ZURICH

Antoine Verdon crée sa première société, Sandbox SA, après des études de droit à Fribourg et à Saint-Gall, puis dirige un fonds d'investissement basé à Zurich, actif dans les fintechs. Il conseille actuellement plusieurs banques en matière de digitalisation et lance un nouveau projet à l'intersection de la technologie et du secteur juridique. En 2010, il est nommé par le magazine L'Hebdo parmi les « 100 personnalités qui font la Suisse romande ».

La réalité diminuée

Il y a quelques mois, j’ai eu la chance de pouvoir essayer Google Glass. Le produit n’est encore qu’au stade de prototype, mais il m’a fait beaucoup réfléchir à comment notre vision du monde serait modifiée par la superposition d'une couche virtuelle au monde réel. Imaginez un instant que la valeur ajoutée par l’outil virtuel soit tellement importante que l’on ne puisse plus s’en passer. Bien que cela soit difficile à concevoir, je pense qu’il y aura un jour où porter une application de réalité augmentée sera aussi indispensable que de posséder un téléphone portable aujourd’hui.

Récemment, je suis tombé sur cet article de Gizmodo qui m’a fait aller un pas plus loin dans cette réflexion. Pensez une seconde aux images de Google Streetview, avec ces visages, immeubles et véhicules floutés. Une des applications de la réalité augmentée pourrait être non pas d’ajouter des informations au monde réel, mais d’en changer ou d’en supprimer certaines, de créer une “réalité diminuée” par certains aspects. Tout comme dans votre navigateur web, vous pourriez alors choisir de bloquer les publicités dans la rue. Et comme sur Facebook, il y aurait des personnes que vous ne pourriez pas voir à cause de leurs paramètres de confidentialité.

Toute une nouvelle série d’applications pourrait ainsi apparaître, soumettant par exemple la vue de certains objets au paiement d’un droit. Un café au dernier étage d’un immeuble pourrait facturer plus pour les clients qui souhaitent être au bénéfice de la vue, cette dernière étant bloquée aux autres. Les gouvernements pourraient permettre aux policiers et aux personnalités publiques de s'anonymiser afin de protéger leur identité. Inquiétant? Certainement. Mais impossible? Les premières lentilles de contact munies d’un écran de réalité virtuelle (voir ce court-métrage) sont annoncées pour 2014.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."