<p>Executive chairman de Teads</p>

Executive chairman de Teads, Pierre Chappaz, 56 ans, préside depuis Genève, la plateforme de vidéo publicitaire mondiale. Créée en 2011, Teads (contraction de Technology et Advertising) est maintenant présent dans 18 pays et fournit sa technologie aux plus grands medias du monde dont Bilan.

Français, Pierre Chappaz est établi dans la région genevoise depuis 2000. Il a fondé le comparateur de prix sur Internet Kelkoo puis l’a revendu à Yahoo! en 2004. Après quelques mois à la présidence de Yahoo! Europe, il reprend l’initiative en fondant plusieurs startups (Wikio, Netvibes, Ebuzzing, Photobox...). Pierre est un blogueur très actif: visitez son blog personnel http://pierrechappaz.overblog.com/ et son blog politique libertarien.overblog.com.

La publicité internet est aussi un contenu

Je travaille dans l’internet depuis 1999 et plus particulièrement dans la publicité sur internet depuis quelques années. Mon entreprise, Teads, distribue les campagnes de publicité vidéo dans les grands média du monde entier, comme c’est le cas sur le site de Bilan. La distribution et la publicité sont au centre du modèle économique des médias sur le web.

Teads est l’inventeur d’un nouveau format de publicité vidéo baptisé « inRead » qui permet d’insérer des vidéos au sein des pages internet. Ce nouveau format, très innovant, apporte aux médias de nouveaux revenus, là où il n’y en avait pas auparavant.

Pourquoi l’InRead a t-il si bien marché ? Parce qu’il respecte l’utilisateur. A Teads, nous avons l’ambition de révolutionner la publicité sur internet en exploitant véritablement les potentialités du réseau.

Ainsi, au contraire des coupures pub de la télé qui hachent les programmes, sur Internet il n’y a pas de raison de forcer les internautes à regarder une pub. Aujourd’hui, pour que votre pub online soit un succès, vous devez avant tout intéresser et respecter les gens. Le message publicitaire doit être proposé de manière élégante, non forcée et il doit être ciblé. A ces deux conditions, il devient pour l’utilisateur un contenu comme un autre.

Si la pub vous intéresse, et si vous avez le temps, vous la regarderez, et si elle ne vous intéresse pas, vous l’ignorerez.  De plus, avec l’inRead, les annonceurs ne paient que si leur pub est effectivement regardée, ce qui leur évite de perdre de l’argent à acheter des pubs que personne ne regarde, comme celles qui bloquent l’accès de trop de contenus vidéo. Notre technologie, fondée sur cette approche nouvelle de l’utilisateur et ce business model disruptif, nous a porté partout dans le monde : Teads est désormais présent dans 20 pays sur les 5 continents. Nous travaillons avec des centaines de grands medias et des milliers d’annonceurs. Nous sommes même devenus, depuis décembre 2015, le numéro 1 mondial des plateformes de publicité video selon l’institut d’études comScore.

Mais nous voulons aller encore plus loin dans la sophistication de l’expérience publicitaire. Ainsi nous annonçons cette semaine l’acquisition de Brainient, start-up britannique pionnière de la vidéo interactive et de l’optimisation dynamique des créations publicitaires. Grâce à la géolocalisation, aux données socio-démographiques, mais aussi en fonction de l’heure de la journée, de la météo et de tout autre type de données contextuelles, nous allons pouvoir désormais proposer à nos clients, les marques et les médias, un contenu publicitaire plus intéressant et plus engageant. On appelle ces technologies les CDO : Content Dynamic Optimisation.

Si les annonceurs s’en saisissent, les lecteurs vont apprécier. Vous êtes passionné de voitures de sport, habitant  Genève ? Alors, vous serez sans doute intéressé par une publicité présentant le dernier modèle de Porsche, avec la possibilité de tester la voiture lors d’une soirée VIP près de chez vous ?

Dans les médias traditionnels, le public paye pour lire le contenu journalistique, au côté duquel les marques payent pour occuper un espace voisin de ces contenus.

Sur le web, c’est différent.

La gratuité est la règle générale. Les médias qui tentent de faire payer les internautes avec leurs paywalls, doivent proposer des contenus à très forte valeur ajoutée pour les convaincre, ce qui est rare. La publicité est donc la principale ressource des medias on-line, et l’équilibre économique est difficile. Pour construire un cercle vertueux, il faut impérativement que la publicité devienne plus intelligente, qu’elle contribue à l’intérêt et au plaisir de l’expérience des internautes, au lieu de les gêner.

C’est pourquoi avec l’acquisition de Brainient, rebaptisé Teads Studio, nous proposons désormais aux marques, d’enrichir leurs publicités vidéo avec des éléments interactifs susceptibles d’intéresser les internautes. Cette nouvelle génération de publicité interactive répond aux défis de la presse sur internet et l’enrichit, dans tous les sens du terme. On appelle d’ailleurs ces technologies « rich media ».

Chez Teads, nous travaillons à construire le modèle économique des medias de demain pour que les journalistes continuent de produire des contenus de qualité.

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."