Derungs Louis

ETUDIANT À L'UNIVERSITÉ DE LAUSANNE

Étudiant en droit à l'Université de Lausanne, âgé de 21 ans, passionné de mode, j'ai une histoire quelque peu inhabituelle. À l'âge de 18 ans, 15 000 V m'ont traversé le corps. Destiné à ne plus remarcher, un avenir quelque peu sombre se dessinait pour moi. La conviction que j'allais, malgré tout, surmonter une telle épreuve m'a conduit indirectement à une réflexion existentielle quant à la personne que je désirais devenir, ainsi que les passions qui allaient m'accompagner lors de ce long voyage.

Cela mènera à une formation pour devenir thérapeute en hypnose, à une formation de diététique et nutrition, et surtout, au partage d'une passion qui est la mienne depuis bien longtemps, la mode (entre autres)! Passionné également par la découverte de nouvelles cultures, à travers leur langue, parlant cinq langues moi-même, mais aussi et surtout à travers leurs coutumes générales et vestimentaires, je vais tenter de vous faire découvrir une partie de mon univers à travers la mode masculine, principalement. Que cela soit pour le sport (le pratiquant à haute dose), la détente, ou des occasions formelles, voici quelques articles qui permettront aux fashionistas d'assouvir leur soif de tendance !

La mode, c'est exprimer son unicité

À trop vouloir suivre,

à trop vouloir plaire,

le beau fil de cuivre,

s'oxyde à l'air.

La beauté réside dans l'originalité,

la noter ne serait autre que se tromper,

l'annoter de qualificatifs,

est vain et non significatif.

L'Humanité est différence,

vouloir l'uniformiser,

serait la détourné,

de son véritable sens..

 

Les périodes de fêtes, du Nouvel an, des bonnes résolutions sont souvent synonymes de réflexion. En lisant de nombreux articles de mode, en observant les nouvelles qui circulent régulièrement sur le net, j'ai pu voir qu'un nombre grandissant de personnes cherchent à ressembler plutôt qu'à être.

Un jeune homme dépense une fortune en chirurgie esthétique pour ressembler à Justin Bieber, il n'y a qu'à regarder le nombre de fois que le terme «follower » est utilisé sur la toile, ce mot ne signifiant rien d'autre que suiveur... Il peut être utilisé à de bonnes fins, conseils minceur, petites astuces maquillage, ou que sais-je, mais j'ai pu aussi remarquer que de nombreux articles touchant à la mode font souvent la publicité de certaines pièces les plus désirées, les plus achetées, les présentant comme les plus à la mode…

Depuis quand la mode est question de masse et d'uniformité ? Ce qui fait la beauté de notre société et de notre parcours de vie sont l'originalité, les nouvelles découvertes, les rencontres inhabituelles, bref, l'aspect unique de toutes les choses qui constituent notre contexte. C'est pour cela que dans cet article, qui est plutôt une pièce d'opinion qu'un texte à proprement parler sur la mode masculine, je tenais à rappeler que les articles mode ne sont autres que des avis, ni plus ni moins. Il ne s'agit pas de les suivre sans réfléchir, d'abonder dans le sens de la masse mais plutôt d'observer et de créer sa propre opinion des choses qui y sont présentées.

Nous vivons dans un monde globalisé, les frontières s'effacent et nous ne sommes plus une juxtaposition d'entités mais plutôt un énorme et magnifique tout, ce n'est pas pour autant que nous devons tous nous ressembler, au contraire !

Les têtes qui dépassent ont tendance à énerver, à vouloir être coupées ou enfoncées pour ne plus qu'elles se fassent remarquer. La différence est pointée du doigt, l'originalité donne naissance à la moquerie. Pourtant, chaque grande découverte a été faite par des personnes qui pensaient autrement, qui assumaient leurs différences et, pour moi, la mode devrait permettre à tout un chacun d'assumer sa différence, de se plaire à soi-même avant tout, de participer à la construction de l'énorme mosaïque moderne.

La mode, tout comme l'art, est un moyen d'expression et la liberté d'expression est quelque chose de caractéristique dans notre société, pourquoi la museler ? Il faudrait cultiver la différence, accepter les démarcations, respecter l'originalité,… s'habiller comme bon nous semble, comme il nous plaît, pour se sentir bien... confortable, serré, coloré, monochrome, qu'importe ! S'exprimer, se sentir à l'aise, cela importe.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."