Bernard Radon

DIRECTEUR GÉNÉRAL DE COACHING SYSTEMS SARL

"Il y a chez Bernard Radon une quête perpétuelle pour comprendre les mécanismes de la stratégie et du management. Mais comment s’y prend-t-il pour coucher sur papier ce foisonnement d’expériences d'accompagnement de cadres et de cadres dirigeants? Je crois qu’il s’amuse à noter ses idées sur un petit calepin imaginaire. Il les transcrit ensuite sur des petits morceaux d’étoffe qu’il range soigneusement dans une boîte. Et quand le besoin de publier se fait pressant, il les sort, les trie, les arrange et enfin les coud soigneusement les uns avec les autres pour en faire un patchwork très ordonné dont l’image est non seulement cohérente, mais aussi d’une pertinence logique qui interpelle ses lecteurs. Il dit d’ailleurs en substance dans ses différents livres que l’on apprend à connaître son environnement par touches successives, comme si on reliait entre eux les morceaux d’un vaste puzzle. Au final, après avoir pris du temps, acquis et comparé toutes nos connaissances, c’est l’image d’ensemble qui se dégage: les organisations humaines dans toute leur complexité".

La formation s'inscrit dans un projet professionnel solide

Une tranche vie d'un manager

Théodore a été pendant 10 ans directeur d'une fondation à caractère social. A ce titre, il gérait une trentaine de collaborateurs. Les relations avec son conseil étaient plutôt bon enfant, jusqu'à un changement de président ou dans son cas de présidente. La nouvelle venue pose des questions, s'intéresse au fonctionnement de l'établissement, donne des orientations. Théodore est peu satisfait d'être constamment sur la sellette. Il se heurte de front à sa Présidente. Il ne veut rien apprendre d'elle, se mélange dans ses explications, ne veut rien entendre. Face à cette adversité perçue, il décide de changer de poste.

Le voici maintenant directeur des ressources humaines d'une grande institution cantonale. Il doit faire face à de nombreux challenges : s'intégrer dans une équipe de spécialistes RH, apprendre un métier qu'il ne maîtrise pas, comprendre son nouvel environnement, créer son réseau interne. "Cerise sur le gâteau", son directeur général, impliqué dans un plan de restructuration, a peu de temps à lui accorder. Notre Théodore se sent bien seul et décide de s'inscrire rapidement à une formation diplômante sur une année afin d'asseoir son expertise RH. Bien mal lui en a pris car douze mois plus tard, on lui annonce la nomination de son remplaçant.

Des repères pour progresser

Voici un cas réel bien compliqué où Théodore cumule deux difficultés mais l'une après l'autre.

  1. Habitué à un certain confort dans ses relations professionnelles – il s'entendait cordialement avec son conseil de fondation – il s'insurge maintenant contre les demandes, sans doute légitimes, de la nouvelle présidente. On peut supposer qu'il ne retrouve son confort que dans la fuite.
  2. A son nouveau poste de DRH, Théodore manque de confiance dans ses connaissances techniques et s'investit dans une formation exigeante. Sa décision est pertinente parce que le technique est le socle du manager. Sans elle, il risque de perdre toute sa légitimité face à des collaborateurs qui attendent beaucoup (trop ?) de lui.

Des prescriptions pour agir

"C'est dans la descente que commence l'ascension" proverbe valaisan. L'amorce de la chute d'un manager commence lorsque tout va bien. Aux premières difficultés, il perd ses réflexes de base : l'argumentation, la réponse aux objections, la négociation. Il se sent en quelque sorte invincible et s'offusque dès les premières remontrances. Ce manque d'entraînement face aux difficultés lui sera fatal. Ce n'est pas dans une formation complémentaire qu'il va apprendre à négocier, mais sur le terrain.

Ce choix d'une formation complémentaire est toujours délicat. Sans une vraie négociation avec l'institution qui l'inscrit dans un projet professionnel, il est difficile ou improbable d'en optimiser l'investissement. Sur un autre plan, croire aussi qu'une formation théorique va apporter des réponses exitentielles est un leurre. 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."