DIRECTEUR DIGITAL CHEZ BURSON-MARSTELLER

Directeur digital de l’agence de communication Burson-Marsteller pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique, Matthias Lüfkens dirigeait auparavant le département digital du Forum économique mondial (WEF) où il était responsable de la stratégie digitale, de la présence en ligne et des réseaux sociaux. Sous sa direction, le WEF est devenu l’organisation internationale la plus connectée. Matthias intervient régulièrement dans le cadre de grandes conférences sur la technologie telles que LeWeb à Paris, Lift à Genève, the Next Conference à Berlin ou encore SIME à Stockholm. Il possède également une longue expérience dans le domaine du journalisme de radio, de télévision et de presse. Il a entre autres travaillé pour le journal le Daily Telegraph, Libération, l’Agence France Presse, Radio France Internationale, RTL Radio, France Inter, Radio Canada et RTBF. En 1991, il a fondé le guide touristique "In Your Pocket", désormais présent dans 75 villes de 23 pays.

La double explosion du marathon de Boston sur Twitter

  • La première explosion au Marathon de Boston Crédits: WHDH 7NEWS - Capture d'écran

Lundi soir, on ne pouvait pas rater la double explosion lors du marathon de Boston sur les réseaux sociaux, et notamment sur Twitter. Les premières images de l'explosion ont fait le tour de la twittosphère en quelques clics.

Le flux Twitter de la Police de Boston (@Boston_Police) fut le plus utile, priant les passants d'évacuer les lieux du crime et demandant à ses 115 000 abonnés de lui fournir des vidéos. Ses #TweetsFromTheBeat, littéralement "tweets de la ronde de police", faisaient foi dans le flot des fausses nouvelles, comme l’arrestation d'un suspect, et des milliers de « prières pour Boston ». Comme le notait un twittos: « Twitter fait son meilleur travail dans les cinq premières minutes après un événement et sombre dans les douze heures qui suivent. »

Malheureusement, quelques heures après l’attentat, des faux comptes Twitter ont fait leur apparition, comme @HopeForBoston qui a posté la photo d’un jeune coureur, prétendument tué lors de l’attentat, et le compte @_BostonMarathon qui proposait une donation d’un dollar aux victimes des attentats de Boston pour quiconque faisait passer ce message par un retweet.

En moins d'une heure, ce message a été retweeté par plus de 66 720 twittos, dont des profils influents tels que le compte de la société @inc (600 000 abonnés). Il est dommage de voir combien de twittos ont le clic facile et repostent n'importe quelle nouvelle sans réfléchir.

A bien y regarder, le compte @_BostonMarathon était un faux et ne faisait aucune mention de son propriétaire qui allait faire cette prétendue donation. Comme beaucoup de twittos l'on fait remarquer, c'était un canular particulièrement odieux. Suite au tollé des internautes, le compte a été purement et simplement suspendu par Twitter, mais le message est toujours visible sur des dizaines de milliers de comptes: "Merci de retweeter".

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."